Sign in
Download Opera News App

 

 

Le président Pascal Affi N'guessan sera élevé au rang d'ambassadeur de la paix

Pascal Affi N'Guessan, né le 1er janvier 1953 à Bouadikro, dans la sous-préfecture de Bongouanou, en Côte d'Ivoire, est un homme d'État ivoirien.Vice-président à l'internationale socialiste lors du congrès de l’IS du 27 au 29 septembre 2003 à São Paulo (Brésil). Commandeur de l’ordre National de Côte d’Ivoire, Officier du mérite sportif de la République de Côte d’Ivoire (1995).

Il rejoint le parti créé par Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI) en 1986. Il est membre de la direction nationale du parti dès 1990. Il a succédé dans cette fonction à Laurent Gbagbo le 22 juillet 2001.

En 1990, il est battu aux élections législatives dans la circonscription de Bongouanou par la candidate du PDCI, Amah Marie Tehoua.

Le président du Front populaire ivoirien (Fpi), l'honorable Pascal Affi N'Guessan, sera élevé au rang d'Ambassadeur de la paix, le samedi 24 juillet prochain, à la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, par la Fondation internationale pour la paix, la presse et le développement durable en Afrique (Fippda). Il sera honorer pour sa constance en faveur de la paix, le dialogue et la réconciliation nationale.

Outre le président Affi, plusieurs autres personnalités (politiques, religieux, hommes de média) seront, quant à eux, distingués en tant que Présidents de la Charte nationale pour la réconciliation en Côte d'Ivoire.

Cette cérémonie marquera la clôture des 100 jours de prières Islamo-chretiennes pour la réconciliation en Côte d'Ivoire, lancée depuis quelques mois, par la Fippda.

En attendant de rentrer en possession du programme détaillé et définitif, nous signalons que la cérémonie s'étendra sur deux jours: vendredi 23 juillet, à partir de 9h et samedi 24 juillet.

Service Communication FPI

Abonnez-vous et partager

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

côte d'ivoire laurent gbagbo pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires