Sign in
Download Opera News App

 

 

Crise au Mali: vers un enlisement des puissances occidentales

La crise malienne prend de jour en jour des proportions ahurissantes. Elle s'internationalise chaque jour d'autant plus que le weekend passé des chefs d'États occidentaux, notamment le Russe Vladimir Poutine et le français Emmanuel Macron se sont exprimés.

Hormis le sommet d'Accra de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest ( CEDEAO) qui a suspendue le Mali de toutes ses instances, les prises de position des présidents russe et français, s'apparentent à une véritable guerre froide au Mali. En effet au moment où la France ; l'ancienne puissance coloniale du Mali qui dispose d'ailleurs de plus de 5.000 soldats de l'opération barkhane en vue de lutter contre le terrorisme au Sahel, envisage de retirer ses soldats si l'état de droit n'est pas rétabli, Vladimir Poutine dans un tweet dit: << Rien ne pourra nous empêcher d'aider le Mali >> Cette crise malienne montre d'une certaine façon les appétits des grandes puissances qui n'ont jamais pris fin après les Indépendances des États africains. Ce qui est à craindre c'est bien le risque d'enlisement de ces grandes puissances dans la crise malienne comme en Centrafrique.

Assimi Goïta, le nouvel homme fort du Mali et ses hommes sauront sûrement jouer la carte de la prudence afin d'éviter que la situation malienne ne profite pas aux puissances étrangères au détriment du peuple malien.

Content created and supplied by: Olivierakaffou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires