Sign in
Download Opera News App

 

 

Limitation d'âge à 75 ans : et Gbagbo créa un parti pour sa postérité

L'actualité politique de ce jour est le début du congrès constitutif du nouveau parti politique de Laurent Gbagbo. Il y a deux jours, selon le communiqué de presse de Danon Djédjé, le nom du parti à soumettre aux congressistes est PPA-CI, Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire.

Un parti politique n'a pas deux objectifs mais un seul, celui de la conquête et de l'exercice du pouvoir d'État. A moins que ce soit une ONG, le parti politique est une association dont l'objectif principal est d'être au pouvoir.

Si donc Gbagbo veut créer un nouveau parti politique, nous présumons que c'est pour devenir président. Nous pouvons nous tromper sur cette hypothèse.

Mais si notre déduction est vraie, il y a une inquiétude qui se profile à l'horizon et le Woody risque de créer un parti pour sa "postérité politique".

En effet, tout le monde sait que le parlement doit se prononcer sur la limitation d'âge à 75 ans pour l'exercice de certaines hautes fonctions du pays dont la présidence de la République. Gbagbo étant né un 31 mai 1945, avant même d'en arriver en 2025, il est déjà forclos puisqu'il est âgé de 76 ans et aura 80 ans dans quatre ans. Tout ceci à la seule condition que la loi soit adoptée par les honorables députés à l'hémicycle.

Mais en réalité, l'ex-président Laurent Gbagbo ne s'est pas officiellement prononcé sur sa volonté de rempiler pour une nouvelle course au pouvoir exécutif. Alors laissons-le créer son parti et la suite nous situera.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires