Sign in
Download Opera News App

 

 

Village du Congrès: Blaukauss et les Achan en effervescence pour le "nouveau bébé" de Gbagbo

Le podium et une vue des sympathisants venus de loin jusqu'au village du Congrès


Blaukauss, village de la commune de Cocody est en effervescence depuis ce matin. Cette localité Atchan abrite le "village du Congrès"constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo qui sera porté sur les fonts baptismaux samedi et dimanche au Sofitel Hôtel Ivoire qui se trouve à quelques mètres du village.

L'ambiance est folle. Elle est entretenue par des artistes mais aussi par les délégués venus des quatre coins du pays et les classes de génération Atchan. Ces dernières rivalisent d'ardeur pour exprimer leur adhésion au nouveau parti de Gbagbo.

Le professeur Dano Djédjé, président du Congrès a fait un crochet audit village. Il a rendu hommage au peuple Atchan très engagé aux côtés de Laurent Gbagbo. Il a rappelé la détermination dont ont fait preuve Aboua Joseph et ses parents. Il s'est souvenu du concept "Tapis rouge pour Gbagbo". Ce tapis devrait être déployé de l'aéroport jusqu'au statut Akwaba pour un accueil extraordinaire de Laurent Gbagbo. Malheureusement, le régime RHDP a empêché la démonstration avec les bombes lacrymogènes le 17 juin. Qu'à cela ne tienne, le peuple Atchan a rattrappé les choses avec un "tapis rouge pour Gbagbo" au village du Congrès. "Tapis rouge pour Gbagbo" est même le slogan du village du Congrès. C'est donc à juste titre que le professeur Dano Djédjé a dit: " Blaukauss est le village pionnier du "nouveau bébé" de demain...Le nouveau parti de Gbagbo est avant tout le parti du peuple Atchan".

Le village du Congrès sera animé jusqu'au dimanche 17 juin. Il y est aménagé des espaces de restauration et de vente de gadgets. Un lieu et un moyen pour occuper les sympathisants du nouveau parti venus nombreux mais qui n'auront pas accès au palais des Congrès( 1600 places).

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

cocody congrès laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires