Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinée Conakry : une terre de putschs et d'éternel recommencement ?

La terre guinéenne semble abonnée au bruit des bottes depuis son accession à l'indépendance. Nous sommes aujourd'hui au troisième coup d'État réussi par les militaires.

En effet, la Guinée Conakry a connu plusieurs pustchs ou tentatives de coups d'État. En près de 30 ans, nous sommes donc au troisième coup d'État dans ce pays sous-développé de l'Afrique de l'ouest. Avec ces éternels changement à la tête de l'État, l'on se demande comment le peuple profitera de son sol et son sous-sol si riches.

Sous le règne de son premier président Sékou Touré, il y eut beaucoup de tentatives de déstabilisation venue de l'étranger. Comme solution, ce dernier avait introduit l'armée dans la gestion de l'État, à certains postes de responsabilité. À sa mort en 1984, le Colonel Lassana Conté s'impose par un coup d'État au détriment du dauphin constitutionnel.

Lassana Conté devenu chef d'État, connut lui aussi plusieurs tentatives de déstabilisation de son pouvoir. Il échappa même à la mort après une mutinerie en 1996. C'est en 2008 que Lassana Conté décède et sa succession va ressembler à celle de Sékou Touré. Ce sera le deuxième coup d'État de l'histoire de la Guinée, avec l'arrivée du Capitaine Dadis Camara.

Cet inconnu de l'armée au début très applaudi par la population guinéenne, va dévier de sa mission par la suite. Il sera finalement écarté du pouvoir après avoir échappé à un assassinat de sa garde rapprochée. En 2010, Alpha Condé fut le premier président élu démocratiquement et il sera réélu en 2015, puis en 2020 pour un troisième mandat, dénoncé par l'opposition.

Depuis ce Dimanche 5 Septembre, nous assistons au troisième coup d'État avec le Colonel Mamady Doumbouya, patron des forces spéciales. Un corps d'élite mis en place par le président Alpha Condé lui-même. Est-ce le retour du cycle infernal des putschs en Guinée Conakry après plus d'une décennie de démocratie ? On attend de voir.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires