Sign in
Download Opera News App

 

 

Sort d'Alpha Condé : entre la CEDEAO et la junte au pouvoir, "qui parle mais qui parle pas fort ?"


Comme le dit le dicton" il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut point entendre". Ce dicton s'accorde parfaitement avec le dialogue que la CEDEAO a entamé avec la junte au pouvoir en Guinée.

En effet le dialogue entre la CEDEAO et le lieutenant colonel Mamady Doumbouya et ses hommes est comparable à un dialogue de sourd, dans la mesure où les deux parties semblent ne pas se comprendre.

On en veut pour preuve le revers qu'ont subi les présidents Ivoiriens Alassane Ouattara et ghanéen Nana Akufo Addo après avoir demandé la libération du président déchu Alpha Condé.

Le moindre qu'on puisse dire est que les putschistes refusent d'entendre raison et ne font qu'à leur tête. En entendant que prenne fin ce dialogue de sourds entre la CEDEAO et les nouveaux dirigeants de a Guinée, l'ancien président Alpha Condé lui, se dirige à petits pas vers la prison.

Il faut rappeler que le président guinéen a été renversé le dimanche 5 septembre dernier alors qu'il briguait un troisième mandat.

Content created and supplied by: Edmondethan (via Opera News )

Alpha Condé CEDEAO Guinée

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires