Sign in
Download Opera News App

 

 

Opinion/Bruits autour du retour de Gbagbo : ce qui se passe n'est pas acte de bonne foi ni de cohésion

En avril dernier, le Président Alassane Ouattara affirmait devant la nation et le monde entier, son avis favorable au retour de son prédécesseur, Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour Pénale Internationale depuis la fin du mois mars dernier. Cependant, certains proches du parti présidentiel et Issiaka Diaby, ''président des victimes'' de la crise postélectorale de 2010 - 2011, émettent des signaux qui, apparemment '' desavouent '' la volonté du Chef de l'Etat.

Le Président ADO, en déclarant que '' le Président Laurent Gbagbo peut rentrer en Côte d'Ivoire quand il le souhaite '' n'a nullement conditionné ce retour. De cette déclaration du Chef de l'Etat, d'où viennent ces positions de vouloir imposer une ligne de conduite à une partie des ivoiriens qui souhaitent accueillir leur leader ? En quoi accueillir sobrement ou dans un élan ostentatoire l'ancien Président Gbagbo serait de la provocation ? Que la loi s'applique à tous ceux qui par exemple, dans le cadre de ce retour, auraient des attitudes susceptibles de mettre à mal la cohésion sociale ou provoquer des troubles à l'ordre public ou atteindre à l'autorité de l'Etat.

Si le Président ADO a donné son feu pour que son M. Gbagbo revienne dans son pays quand il le souhaite, l'on se demande pourquoi certains s'attardent sur les détails autour de ce retour ? Pour le respect du Président ADO, que l'on laisse l'ancien Président Gbagbo rentrer afin que celui-ci découvre aussi l'immense travail abattu pour son successeur depuis 2011.

Cette crise de 2010 - 2011 a laissé des traces directes ou indirectes dans la vie de chaque ivoirien, par conséquent, il apparait juste d'équilibrer les émotions et prises de décisions. Dans nos sociétés africaines, lorsque le Chef a parlé, pour son respect, son honneur, sa dignité, l'on ferme les yeux sur les détails, car un Chef ne peut prendre une décision qui met en mal la vie de son peuple.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

alassane ouattara issiaka diaby laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires