Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire le RHDP menace les chefs Wê : le démenti formel des concernés

Ce samedi aura lieu une importante rencontre entre le président Laurent Gbagbo et le peuple wê à Mama. Cependant une information relayée hier, par le nouveau Réveil, réputé proche du PDCI-RDA, défraie la chronique. En effet, ce quotidien barrait à sa urne, une information selon laquelle le RHDP aurait menacé les chefs wê pour ne pas que ces derniers participent à la rencontre de Mama. Les principaux chefs wê ont apporté un cinglant démenti qui pourrait mettre un terme aux rumeurs de menaces du pouvoir en place. Dans cette même lancée la ministre Anne Oulotto a taclé le camp de l'ancien président.

Le journal le Matin, réputé proche du RHDP, est allé interroger les principaux chefs du grand Ouest. Ceux-ci ont donné leurs versions sur cette affaire qui apporte un important discrédit sur les chefs coutumiers du grand Ouest.

Coulayes Victor "aucun membre du RHDP ne nous a menacés !" a affirmé le chef central du cavally. Une version confirmée par Goué Patrice, chef central de Bangolo, " Personne ne peut nous menacer" soutient-il. Guehi Vlehi Victor, chef central du Guémon, quant à lui a fustigé les émissaires de Laurent Gbagbo "Les émissaires de Gbagbo croient que c'est de cette manière qu'on fonctionne". Enfin, Guidi Alain, chef central de Toulepleu, "On a pas été invité, on va aller faire quoi là-bas ?" S'interroge-t-il. Les chefs sont unanimes quant à leurs absences à la rencontre de Mama. La député de Toulepleu, Anne Oulotto, a apporté son grain de sel tout en cognant les proches de Laurent Gbagbo.

" Les proches de Gbagbo infantilisent les wê... Ouattara n'a pas créé la chambre des Rois pour menacer les gardiens de la tradition" déclare t-elle.

Fin de la polémique ? D'autres langues se délierons peut être après la rencontre d'aujourd'hui.

H.L.V

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

anne oulotto laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires