Sign in
Download Opera News App

 

 

Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : colère et critiques sévères de plusieurs personnes

Les dernières sanctions émises par la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'ouest ( CEDEAO ) à l'encontre du Mali ne font pas l'unanimité. Plusieurs Africains ont sévèrement critiqué l'institution.


Relativement aux dispositions de la transition au Mali, les dirigeants de la CEDEAO ont émis des sanctions contre le pays. Il s'agit entre autres du: rappel des ambassadeurs de la CEDEAO au Mali; de la fermeture des frontières CEDEAO; de la suspension des transactions CEDEAO à l'exception des premières nécessités et médicales; du Gel des actifs maliens au sein de la BCEAO, du Gel des aides financières ...

Ces sanctions de la CEDEAO à l'encontre du Mali ont provoqué la colère de plusieurs personnes et suscité plusieurs réactions. << Les sanctions d’hier signent la gravité du bras-de-fer entre gouvernement malien et chefs d’Etat voisins. Et le peuple est pris en otage. Les conséquences étoufferont l’économie du Mali et toucheront la sous-région. Il est vital d’examiner de plus sages solutions de part et d’autre. >> écrit Djamila Ferdjani sur tweeter.

Sous la publication de la CEDEAO sur Facebook, Arsène Yao n'a pas été tendre: << qu'avez vous fait pour contrer la montée des djihadistes au Mali? Les décisions prises feront plus de mal au peuple malien qu'aux responsables de la transition >> a-t-il écrit en commentaire. << La CEDEAO prompt à sanctionner le Mali mais toujours sans solution face au terrorisme >> a martelé David Yalla qui a exprimé toute sa colère face à la CEDEAO. << Ce qui est exprimé par l'ensemble de la population africaine est la manifestation des peuples africains .Le monde évolue les enfants sont allés à l'école. Vous faites tellement honte >> a ajouté Martial Yves Digbo.

Ce qu'il faut retenir, c'est que les sanctions émises par la CEDEAO contre le Mali n'embrassent pas l'assentiment de tous.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

cedeao mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires