Sign in
Download Opera News App

 

 

Katinan confesse : “Je regrette certaines expressions de Pickass”

À peine rentré d'exil que Justin Koné Katinan s'active pour le retour en Côte d'Ivoire de son mentor, Laurent Gbagbo. Sans se donner du répit, l'ancien ministre du Budget est sur tous les fronts pour que ses compatriotes réservent à son patron un accueil triomphal. C'est dans cet élan que le porte-parole de Gbagbo Laurent, en sa qualité de président de la commission communication du comité opérationnel d'accueil, a entamé depuis le début de cette semaine des visites d’informations et d’échanges dans les rédactions des médias nationaux, internationaux et des agences de presse accréditées en Côte d’Ivoire. Il était donc ce vendredi 21 mai 2021, au siège du journal L'expression, indique ledit quotidien dans son édition de ce samedi 22 mai 2021.

Après avoir fait savoir que le retour de son mentor n'est pas la victoire d'un camp sur l'autre, il a invité les journalistes à s'impliquer pour que ce retour soit une réussite. Concernant les déclarations de Damana Adia Pickass, et des cyber-activistes,qui mettent en mal la réconciliation nationale, indique notre source, Justin Koné Katinan s'est voulu clair : « Il n'y avait rien de violent dans les propos de Pickass. C'est vrai que dans l'état actuel des choses, il y a des expressions, quand on les emplois, ça peut susciter un certain nombre de choses. Mais il a fait une démarche chronologique des faits. Dans le fond de tout le discours, il appelait toujours au pardon. C'est cela l'élément essentiel ».

L'ex ministre du budget de Laurent Gbagbo, ajoute le confrère, a regretté qu'en dépit des appels à la réconciliation de Damana Pickass, les gens n'aient tenu compte que de trois mots. Au regard de cela, il a souligné que les ivoiriens s'effraient dans le pays, parce que avance-t-il « nous ne sommes pas encore arrivés au point culminant de la réconciliation ». Toutefois, Justin Koné Katinan dis avoir « regretté que certaines expressions aient pu perturber des gens », mais pour lui, le fond du discours était celui du rassemblement et du rappel à la paix.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

côte d'ivoire justin koné katinan laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires