Opera News

Opera News App

Nouveau gouvernement : et si le président ivoirien surprenait Bangolo ?

RioChico
By RioChico | self meida writer
Published 22 days ago - 1958 views

L'engendrement patriotique à souvent des revers. C'est à cette amère expérience qu'est aujourd'hui confrontée la population du grand Ouest, en particulier le département de Bangolo.

Située à quelques encablures de la ville martyre de Duékoué ( 35 km), le département de Bangolo fait partie des plus vastes régions de la Côte d'Ivoire. Avec ses 86 villages, Bangolo reste une énigme, politiquement parlant.

Originairement bastion du PDCI, jusqu'à la disparition de feu le président Felix Houphouët Boigny, Bangolo bascule au FPI (Front Populaire Ivoirien) de l'ex président Laurent Gbagbo, sous l'impulsion d'une nouvelle génération de jeunes cadres. Il est raconté dans le département que Gbagbo aurait même pris le dessus sur le patriarche Houphouët dans les urnes à Bangolo. Mais la technologie électorale de l'époque aurait décidé autrement.

Avec ce nouveau penchant idéologique des populations de cette localité, qui a scellé le sort du plus vieux parti dans le département, l'on a pensé que le FPI avait désormais pignon sur roue. Mais contre toute attente, après le coup d'état de 1999 du Général Guéi Robert et les élections qui s'en sont suivies, Bangolo bascule dans le camp des putschistes. Le Général Robert Guéi remporte largement les élections dans cette localité.

Un basculement que n'a certainement pas digéré le pouvoir FPI parvenu aux forceps aux affaires. Même si aux élections départementales et législatives la région a renoué avec ses nouveaux amis, ceux-ci avaient probablement déjà scellé sont sort. Son engagement du côté de la République, pendant les différentes crises politiques, n'a rien changé de substantiel à cette nouvelle donne.

Ainsi, au cours des dix années de pouvoir du FPI, Bangolo n'a bénéficié d'aucune infrastructure, qui puisse rappeler à la mémoire des habitants ce temps d'amour entre-eux et le FPI.

Alors que le FPI perd le pouvoir, Bangolo demeure fidèle. Certainement pas par amour profond. Mais, probablement parce qu'en face l'on n'a pas mené une politique de récupération. Le pouvoir RDR parvenu aux affaires à royalement ignoré ce département. A titre d'exemple, 10 kilomètres de goudron ont été octroyés, dans le cadre du PPU ( Programme Présidentiel d'Urgence). Mais, à ce jour, aucun signe de travaux.

A l'investiture du précédent maire de Bangolo, le parrain de la cérémonie, le Ministre Chargé des Affaires Presidentielles, avait promis quatre kilomètres de bitumes en plus des 10 précédemment évoqués. Après son départ, et jusqu'à la fin du mandat du maire en question, la population a scruté l'horizon en vain.

Une situation qui approfondit au fil des années le fossé entre le pouvoir d'Abidjan et la Région. Et ce, malgré les efforts de certains cadres qui essaient tant bien que mal de créer la connexion.

Aux élections de 2015 par exemple, plusieurs cadres proches du RHDP ont réussi à convaincre les populations. Bangolo a donc donné son suffrage au Président Ouattara. Mais après, rien de concret. Il est même reproché à ces cadres d'avoir abusé de la population.

Des langues se sont levées pour dire qu'elles pensaient que le pouvoir d'Abidjan allait comprendre que le peuple de Bangolo n'avait pas de griefs particuliers contre le président Ouattara personnellement. Mais que ses réactions vis-à-vis du pouvoir n'étaient que des réactions normales après une période de crise qui s'est soldée par la mort de proches.

Dans un tel contexte, il aurait certainement fallu des personnes à même de comprendre cette dynamique pour impulser un véritable dialogue et lever les équivoques.

Bangolo n'est certainement pas la seule région ivoirienne à s'être opposée au pouvoir actuel dans le contexte des différentes crises. Pourquoi cet département continue-t-il de subir les conséquences d'une situation qui était nationale? Manque de punch des cadres proches du parti RHDP au pouvoir? Ou volonté délibérée du pouvoir de continuer à ignorer la région ? L'engagement des populations de Bangolo dans la désobéissance civile lancée par l'opposition n'était-il pas un simple cri de cœur ?

Et si le President Ouattara surprenait Bangolo ? Un bastion à prendre! Ce n'est pas impossible.

Content created and supplied by: RioChico (via Opera News )

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Législatives 2021 : Dia Houphouët-Boigny prône des élections apaisées à Yopougon

30 minutes ago

21 🔥

Législatives 2021 : Dia Houphouët-Boigny prône des élections apaisées à Yopougon

Grève annoncée à l'Hôtel Pullman?

31 minutes ago

2 🔥

Grève annoncée à l'Hôtel Pullman?

Elections législatives 2021

33 minutes ago

5 🔥

Elections législatives 2021

"Que le Gouvernement ouvre les négociations avec les syndicats" (Abonga Jean-Yves, Pdt de l'IFCI)

52 minutes ago

27 🔥

Législative à Niakara : Guibess n’a rien lâché !

1 hours ago

33 🔥

Législative à Niakara : Guibess n’a rien lâché !

Législatives/ A 48 heures du scrutin, l'opposition exprime ses inquiétudes et appelle à la vigilance

1 hours ago

402 🔥

Législatives/ A 48 heures du scrutin, l'opposition exprime ses inquiétudes et appelle à la vigilance

Voici les premières images du meeting de clôture des candidats PDCI-EDS aux législatives à Yopougon

1 hours ago

70 🔥

Voici les premières images du meeting de  clôture des candidats PDCI-EDS aux législatives à Yopougon

Dernier jour de la campagne électorale: Vincent Toh Bi fait le point des incidents de la campagne

2 hours ago

34 🔥

Dernier jour de la campagne électorale: Vincent Toh Bi fait le point des incidents de la campagne

Législative 2021: la grosse erreur de l'opposition politique à Yopougon

2 hours ago

2034 🔥

Législative 2021: la grosse erreur de l'opposition politique à Yopougon

Législatives 2021/Agboville: Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, sur les braises

2 hours ago

457 🔥

Législatives 2021/Agboville: Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, sur les braises

COMMENTAIRES