Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour, format accueil de Laurent Gbagbo, discussions avec Ouattara... : Koné Katinan précise tout !

Le ministre Koné Katinan sur le plateau télé de Life Talk hier soir.

Le ministre Justin Koné Katinan était hier soir l'invité de Life TV. Sur le plateau de Life Talk, le porte-parole du président Laurent Gbagbo, a tenu à clarifier beaucoup de choses.

Sur la question du 17 Juin 2021, retenu et communiqué officiellement par son parti (FPI pro Gbagbo) comme la date du retour de l'ex président de la République, Koné Katinan n'est pas passé par quatre chemins. Devant le débat qui a cours actuellement dans l'opinion publique nationale, l'ex ministre du Budget a réaffirmé avec force conviction la volonté de son mentor de rentrer dans son pays à la date indiquée.

"(...) Je confirme et je rappelle que l'Etat qui est notre partenaire n'a opposé aucune restriction quant au retour du président Laurent Gbagbo. Jusqu'à cette heure où je vous parle étant assis devant vos téléspectateurs sur ce plateau, je peux affirmer que nous n'avons reçu aucune restriction sur le format de l'accueil du président Laurent Gbagbo. (...)", a-t-il dit clairement.

À ceux qui veulent que les militants du FPI-GOR aient le triomphe modeste en souhaitant un accueil plus réservé et en catimini de Laurent Gbagbo, pour reprendre l'expression à la mode, voici sa réponse: "certains pensent que la mauvaise foi est la chose la mieux partagée. Je ne ferai aucune polémique. Le Président Laurent Gbagbo a été totalement acquitté. En droit, ça veut dire qu'il est innocent. Depassionnons les choses (...) Quand vous êtes acquittés vous êtes totalement innocent. Les gens croient qu'ils ont le droit de condamnation sur Laurent Gbagbo. Laissez le venir et s'exprimer librement."

Le porte-parole du président Laurent Gbagbo a rappelé l’engagement et la posture de son leader. "Laurent Gbagbo veut après son arrivée se rendre au Nord, au Sud... pour parler à ses frères et sœurs. Il veut s'impliquer dans la réconciliation nationale et il en a déjà donné un avant-goût sur les affiches qui ont été déchirées et retirées. Voici la responsabilité historique qu'il compte prendre'.

Justin Koné Katinan s'est alors intérogé sur les réelles motivations de ces personnes: "pourquoi voulez-vous faire de Laurent Gbagbo un homme coupable absolument? Pourquoi vouloir mettre à chaque fois les 3000 morts sur la conscience du Président Gbagbo. Il a été jugé et blanchi. Ne banalisées pas la mort des Ivoiriens. Un seul mort c'est déjà trop (...)"

Pour le ministre Justin Koné Katinan, chargé de la communication dans le Comité opérationnel dirigé par le ministre Léon Emmanuel Monnet, "tout homme politique a sa part de responsabilité. De même le chef de l'État, le président Henri Konan Bédié, Guillaume Soro, même moi Koné katinan j'ai ma part de responsabilité dans ce qui est survenu dans le pays. (...) Pourquoi voulez-vous alors condamner quelqu'un qui a été internationalement acquitté ?

Il a relevé ainsi qu'un canal de communication existe entre le président Alassane Ouattara et l'ex prisonnier de Scheveningen. Justin Koné Katinan est allé jusqu'à qualifier le Gouvernement ivoirien de partenaire. "En Afrique, nous avons des valeurs culturelles. Quand un Chef d'État doit se déplacer, il y a toujours un canal de discussion. Le président Laurent Gbagbo a été Chef d'État et il connait très bien ce canal de discussion. Je ne vous en dirai pas plus de peur de trahir les deux hautes personnalités", a-t-il précisé en substance.

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

fpi pro gbagbo laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires