Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké / Football au camp génie: les journalistes battus par les militaires (4-3)

Les militaires du premier bataillon du génie de Bouaké ont pris le dessus, sur les journalistes et hommes de médias à l’issue d’un match de football qui les a opposés dans le cadre du renforcement des liens entre les deux entités.

 Les journalistes et professionnels de médias de l’intérieur du pays viennent à nouveau d’enregistrer une défaite face aux militaires du 1er bataillon du génie de Bouaké. C’était le mardi 31 Août 2021 dernier à l’occasion de la journée sportive initiée par les deux parties. En effet, dans le cadre du renforcement des relations armée-nation, l’union nationale des journalistes et correspondants de presse de Côte d’Ivoire (UNAJCOP-CI) et le camp génie de Bouaké mènent conjointement depuis quelques années des activités récréatives marquées surtout par des parties de football. Si l’an dernier les journalistes ont été lamentablement battus par un score de 5 buts à 1 par les hommes du Colonel Mel Armel, ils avaient décidé de prendre leur revanche ce 31 Août. Cette revanche n’a malheureusement pas pu être réalisée, car les collaborateurs de Ladji Abou Sanogo, président de l’UNAJCOP-CI, bien qu’ayant donné le meilleur d’eux sont tombés de justesse face aux sapeurs. Malgré la rude bataille livrée entre les deux formations, les hommes du génie ont pris le dessus avec 4 buts contre 3 pour les journalistes.

Mais bien avant cette rencontre sportive, une conférence a été prononcée sur les missions et actions des sapeurs, sur le rôle que joue le bataillon du génie tant au plan militaire avec leurs frères d’armes qu’au social avec les populations civiles. Une visite du camp aura permis aux journalistes de connaître toutes les activités menées par les sapeurs. Pour le premier responsable des journalistes de l’intérieur du pays, Ladji Abou Sanogo, cette activité avec les militaires répond à deux objectifs. « Nous avons sollicité ce match auprès de nos frères militaires dans le cadre des relations armée-nation, pour montrer à l’opinion nationale et internationale que les militaires sont en phase avec leurs populations et qu’il n’y a pas de barrière. A travers ce match c’est notre soutien que nous sommes venus apporter aux sapeurs qui abattent un énorme travail pour les populations » a déclaré Ladji Abou Sanogo qui n’a pas manqué d’associer l’UNJCI à cette activité. Au nom du président Jean Claude Coulibaly, Traoré Yacouba, délégué UNJCI de Yamoussoukro a dit sa joie d’être à cette journée qui lui a permis de comprendre beaucoup sur ce corps.

« A travers les présentations qui nous ont été faites, nous avons été édifiés sur ce corps militaire, ses missions, ses activités qu’il mène. Cette rencontre nous a aussi permis d’être dans l’intimité des militaires dans le cadre du renforcement des liens armée–nation ». Pour sa part, le commandant de corps, le Colonel Mel Armel, s'est dit heureux de l’engouement qui naît autour de cette activité qui est devenue plus qu’une tradition. « Je tiens à dire merci aux uns et aux autres, parce que j’ai senti cette mobilisation, c’était bien. J’ai vraiment apprécié l’ambiance. J’espère que cette collaboration depuis un certain nombre d’années va se perpétuer. On va continuer à marcher main dans la main. » a-t-il souhaité et de conclure « Et nous comptons sur vous pour être nos relais auprès des populations pour leur dire ce que nous faisons ici au camp génie. Ce que nous pouvons faire de bien pour eux pour que ce soit la Côte d’Ivoire qui gagne ». Cette belle journée sportive doublée de la conférence sur le camp le camp génie s’est soldé par un partage de repas entre journalistes et militaires

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont vivement attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

Bouaké

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires