Sign in
Download Opera News App

 

 

Yêrêko Comedy Stand Up / Pari réussi pour la 1ère édition !

Pour un coup d’essai, on peut affirmer que la première édition de Yêrêko Comedy Stand Up a été un coup de maître. Ce 22 Août, le palais de la culture de Treichville a refusé du monde, car le concept était novateur. Le public n’a donc pas voulu être en marge de ce rendez-vous. Sous le thème « Du web à la scène », 10 humoristes dont la particularité est d’être uniquement présents sur la toile, sont montés pour la première fois sur une scène pour faire montre de leur savoir-faire au public.

 

 Quid du critère de sélection ; les organisateurs ont voulu « dévoiler les meilleures graines humoristiques du web en raison du fort taux de présence de la population ivoirienne sur les réseaux sociaux ». Le public s’est régalé et en redemandait. « J’ai aimé les différentes prestations et tout le décor qui était magnifique », a déclaré Mariam, une spectatrice ravie de s’être bien amusée au cours de la soirée.

 

Yvan, un autre spectateur se projette déjà dans le futur : « Je ne manquerai pour rien au monde la prochaine édition de ce spectacle haut de gamme ». Il faut noter que le concept de Yêrêko (qui signifie en langue malinké rire) est une idée originale de Fatima Fakhry, directrice générale d’une entreprise de communication et  présidente de l’ONG Soldat du cœur. Elle souhaite par cette initiative faire la promotion de l’entreprenariat culturel en Côte d’Ivoire.

 

 

Dans son allocution, elle a indiqué que par ses actions, elle adhère à la vision du président de la république, Alassane Ouattara, consistant à « promouvoir les talents jeunes ». Ainsi, des humoriste comme Dj Tik Tok, Kebaro, Pechou, President Veskaye, Zokou, Petit colas, Clentelex, Biggi, Kiss, Leandre Ogou, Juvenal, Les tchepo 225, Djako beat box 225, Phalash, Ministère du rire et bien d’autres web humoristes se sont succédé sur le podium pour égayer les spectateurs qui n’ont pas boudé leur plaisir.

 

Cet événement était placé sous le haut patronage de Harlette Badou N’Guessan Kouamé, ministre de la culture, de l’industrie des arts et du spectacle.

Patrick Méka

Content created and supplied by: PatrickMéka (via Opera News )

up

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires