Sign in
Download Opera News App

 

 

Campagne législatives/de retour de Kong : L'ambiance dans la cité des Ouattara. Y a pas match ici !

Nous sommes ce jeudi 4 Mars au dernier jour de la campagne électorale des législatives. Toutes les villes du pays vivent depuis quelques jours au rythme des grelots et tintamarres des différents candidats. Nous avons fait un détour spécial à Kong pour prendre le pouls de la ville présidentielle, dans la région du Tchologo. Voici l'ambiance dans la cité historique des Ouattara ce jeudi.

La première chose qui vous frappe lorsque vous arrivez dans la ville historique, c'est le grand calme et la sérénité qui y règnent. Des bâtiments flambant neuf de la Préfecture situés à droite, à l'entrée de la ville, au Foyer féminin juste après la brigade de Gendarmerie en passant par la mosquée historique où pria l'Almamy Samory Touré et le marché ; rien n'indique au premier venu que le pays s'apprête à aller aux urnes dans 2 jours. C'est comme si vous n'étiez pas dans le même pays que Dabakala, Bouaké, Yopougon, Gagnoa, Guiglo, Divo, Agboville, Lakota et autres Man. Dans ces villes, la campagne bat son plein.

"Ici, c'est Kong !", nous balance au visage un élève du Lycée Moderne Dominique Ouattara que nous avons interrogé sur la morosité apparente de la campagne dans la ville. Notre curiosité est cependant récompensée par un groupe de jeunes que nous abordons discrètement à l'espace "La Détente", le lieu de plaisance de la ville. Attablés autour de bouteilles de sucreries, ils nous avouent unanimement qu'il n"'y a pas match à Kong ici ! ". En fait, la circonscription de Kong, Bilimono et Sikolo communes et sous-préfectures ne compte qu'une liste en compétition, celle du RHDP. Ceci expliquerait donc cela. Issiaka Ouattara, Diomandé Abdoulaye Karim et Barro Mabiba, les trois candidats retenus par le parti présidentiel pour les 3 sièges mis en jeu se trouvent dans un jardin. Sans opposition, il n'y a pas lieu de se décarcasser la tête pour dépenser de folles sommes d'argent à convaincre un électorat déjà acquis à la cause. C'est ce que semble traduire ce manque d'engouement dans la campagne. L'Opposition significative incarnée par le PDCI-RDA, EDS et le FPI n'ont pas jugé bon de présenter une liste de candidats face à l'ogre RHDP. La forte popularité du président Alassane Ouattara ici pourrait expliquer cette absence.

Poursuivant notre chemin, nous avons sillonné différents quartiers de la ville chère au Président Alassane Ouattara. Mabôrôtou, Commerce, résidentiel, Kong-village et ses 3 sous-quartiers: Ouattara, Barro et Konaté. Les populations vaquent à leurs traditionnelles activités. Le marché a son animation habituelle, les forces de défense et de sécurité stationnées dans la ville depuis l'attaque de Kafolo, sont à leur poste et effectuent leurs patrouilles. Nous avons rencontré une après le village de Manigota, à 10 km de Kong en venant de Ferké. Une personne que nous avons rencontré dans une station-service locale nous a confié que les populations attendent patiemment le samedi pour aller accomplir leur devoir civique, comme le leur ont recommandé les responsables locaux du RHDP.

Autre lieu, même constat. Dans tous les villages traversés depuis Kamonokaha, Lawa-Carrefour, Gbanono, Sikolo, Linguékoro, Serifesso, Nassian jusqu'à Kong en passant par Konlonkaha, Tomo, Fasselemon, Malandougou, Bintchedougou, Sipoueledougou, Manogota (10 km, Kong) et Denandoigou, c'est du même au pareil. Les affiches sont rares. Les murs, les poteaux et les panneaux sont nus. Pas de caravanes de voitures bruyantes rencontrées sur le trajet non plus. Seul le QG de campagne du Président Alassane Ouattara qui fait également office de siège au RHDP, situé en face de l'hôpital général, tire son épingle du jeu. À notre passage peu avant midi, une sono distillait des notes de musique devant 5 personnes à peine attendant sûrement d'être rejoints par d'autres militants.

C'est avec le sentiment que plus rien ne peut arriver à l'unique liste RHDP dans cette ville du septentrion ivoirien, si ce n'est de remporter les 3 sièges pour le parti présidentiel, que nous avons pris congés de la cité des Ouattara. Il était 16h.

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

dominique ouattara kong

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires