Sign in
Download Opera News App

 

 

Distribution de moustiquaires / Pour plus d'efficacité, le ministère de la santé doit changer cette façon de faire

Le ministère de la santé a distribué les moustiquaires imprégnées à longue durée d'action. C'est très bien. Mais nous vous assurons que plusieurs personnes n'en ont pas reçu. Pourquoi ?

La raison est simple. Les agents chargés de recenser les bénéficiaires ont fait leur travail dans les domiciles au moment où les responsables de ces domiciles étaient au travail. Quand les agents passent, ils ne trouvent que la servante ou même ne trouvent personne. En un mot leur travail a manqué d'efficacité puisqu'en fin de compte ils ne recensent personne. Nous qui vous parlons, à notre retour du bureau, les agents recenseurs étaient déjà passés chez nous et ont écrit sur notre portail. En réalité nous n'avons reçu aucune moustiquaire puisque absent du domicile et au travail, nous n'avons pas été recensés. Et nous sommes sûrs que nous ne sommes pas les seuls à avoir constaté cela.

A l'avenir pour plus d'efficacité, le ministère doit changer de méthode et pousser le recensement jusque dans les bureaux. D'autres structures l'ont fait. Nous pensons aux agents ayant travaillé sur la CMU par exemple. Ils se rendaient dans les grosses structures, dans certains bureaux pour faire enrôler les pétitionnaires. Pourquoi le ministère de la santé ne procéderait-il pas ainsi?

En un mot, il faut changer de stratégie sinon le paludisme ne reculera pas.

C'est votre proposition.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires