Sign in
Download Opera News App

 

 

Prisonniers civils et militaires encore en détention : voici les explications du gouvernement

Au congrès constitutif de son parti politique, le Parti des Peuples Africains - Côte d'Ivoire (PPA-CI), Laurent Gbagbo, lors de son discours d'orientation avait réaffirmé ne pas comprendre pourquoi les militaires et civils sont encore en détention dans les geôles de l'État alors qu'il a été blanchi, acquitté par la Cour Pénale Internationale (CPI).

« Les prisonniers ! J'avais dit au président Ouattara, à la sortie de l'audience qu'on a eue et je le répète Des gens sont allés en prison à cause de moi, moi je suis au dehors, eux ils font quoi dedans? Aujourd'hui, moi je suis au dehors, et ils font quoi dedans ? Dedans ? lls n'ont plus rien à faire en prison dès l'instant ou j'ai été acquitté et libéré. Dès cet instant, ils nont plus rien à faire en prison. Je le redemande, il faut que nos compatriotes, qu'ils soient civils ou militaires, reviennent nous retrouver au dehors. Ce n'est meme pas un combat, c'est une logique », a dit Laurent Gbagbo.

Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, lors du compte rendu du conseil des ministres tenu ce mercredi 20 octobre 2021, a enfin expliqué pourquoi ces prisonniers se retrouvent toujours en détention malgré l'acquittement de l'ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen. À l'en croire, les infractions retenues contre le président Gbagbo à la CPI sont différentes de celles retenues par la justice ivoirienne qui les a condamné.

« (...) Il fait ajouter que pour les militaires et autres groupes armées qui sont encore en détention, ils ont été condamnés pour crimes de sang. Ces infractions sont différentes de celles visées par le Cour Pénale Internationale », a-t-il fait savoir.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires