Sign in
Download Opera News App

 

 

Blé Goudé sur France24: comment les prisons ivoiriennes et de la Haye ont transformé ''le Général''

Elle semble bien  lointaine cette époque du début des années 2002 en pleine scission du pays du fait de la rébellion où l’on voyait un Charles Blé Goudé tout feu tout flamme, strict pantalon jean’s, baskets aux pieds et casquette militaire vissée sur la tête, la visière légèrement surélevée haranguant des milliers de partisans de l’ex Chef de l’Etat appelés ‘’Patriotes’’ alors chauffés à blanc. Il parait aujourd’hui totalement métamorphosé le Charles Blé Goudé  qui un matelas sur l’épaule allait camper place de la République pour défendre la souveraineté nationale et les institutions du pays et demander aux forces impérialistes de mettre fin à leurs actions de prédation sur la Côte d’Ivoire.

Il était à cette époque un héros national pour les uns et homme plutôt controversé pour les autres. Surnommé le « général de la rues » pour sa capacité à mobiliser les partisans de l'ex-président ivoirien, ses détracteurs et les ONG internationales vont le considérer plus tard comme l’un des proches de Gbagbo Laurent qui ont le plus contribué aux violences pendant la crise postélectorale de 2010-2011. L’équipe de la Procureure de la CPI Fatou Bensouda tentera d’ailleurs de mettre en avant cette facette du ‘’leader des jeunes patriotes’’ pour l’incriminer  mais visiblement sans succès.

        24 heures après son acquittement, c’est un ‘’Général de la rue’’ vraisemblablement assagi, au verbe mesuré et très responsable qui est apparu sur les écrans de la télévision d’information en continue France 24. Instruit du fait que l’acquittement est certes acquis mais ne constitue nullement un billet en première classe vers Abidjan, le ministre en charge de la jeunesse du dernier gouvernement de Laurent Gbagbo a décidé de mettre ‘’balle à terre’’ et de la jouer en douce avec le pouvoir d’Abidjan. Il est surtout conscient qu’aucune défiance vis-à-vis des nouvelles autorités ne saurait prospérer et pourrait bien au contraire multiplier les embuches sur le chemin du retour vers Abidjan. C’est pourquoi, il a dit ceci « j’espère de la part du pouvoir ivoirien un geste, une amnistie ou une grâce pour décrisper l'atmosphère, pour que le président Laurent Gbagbo et moi nous puissions rentrer chez nous ».

        Un autre effet positif du long séjour carcéral sur le ‘’génie de Kpo’’ est sa disposition d’esprit au pardon, à la repentance et à la réconciliation de tous les fils et filles du pays. Il est conscient que chaque acteur politique majeur de par les prises de positions à travers un verbe haut et acerbe a contribué à envenimer la situation. Chaque acteur politique a joué un rôle crucial dans l’évolution dramatique des différentes crises qui comme de douloureux spasmes ont secoué le pays. D’innocentes personnes ont ainsi été tuées, des citoyens sont à jamais meurtris dans leur chair réduits à porter les stigmates d’une guerre qu’ils n’ont pas déclenché et à laquelle ils ne comprennent d’ailleurs absolument rien. A toutes ces personnes, Charles Blé Goudé a tenu à demander pardon. « Je demande humblement pardon » » a-t-il supplié ses « frères ivoiriens » pour les violences du passé et à ceux qu’il a pu blesser ou offenser. « Je pense que j'ai assez payé » avance-t-il ensuite faisant allusion à sa l détention dans les geôles ivoiriennes avant son transfert à la Haye.  

Charles Blé Goudé compte désormais inscrire ses futures initiatives à l’avènement d’une véritable réconciliation du pays car « La Côte d'Ivoire a besoin de tous ses fils». A 49 ans, la case prison a changé l’homme qui se pose désormais comme un acteur clé de la scène politique pour les années à venir. Charles Blé Goudé qui préside désormais aux destinées d’une formation politique le COJEP, ne fait plus mystère de sa volonté de diriger un jour la Côte d’Ivoire surtout dans un contexte où l’on parle de plus en plus de renouvellement générationnel au sommet de l’Etat avec le départ à la retraite d’une génération de politiques dont les querelles d’ego auront profondément balafré la Côte d’Ivoire et  martyrisé les ivoiriens.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

blé goudé haye

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires