Sign in
Download Opera News App

 

 

Décès d'une femme en couche à Abobo : le ministère de la Santé fait fermer la clinique mise en cause

(fermeture de la Clinique Médicale Christ Roi sis à Abobo derrière rail)

Les agents de la Police sanitaire du Ministère de la Santé ont procédé en ce vendredi 13 mai 2022 à la fermeture pour une durée indéterminée de la clinique CMCR, une clinique mise en cause dans le décès d'une jeune dame en couche.

Selon une communication du ministère de la santé, la jeune dame a trouvé la mort le 5 avril dernier, au Centre hospitalier régional (CHR) d’Abobo, après avoir accouché dans les conditions difficiles au Centre Médical Christ Roi (CMCR), situé à Abobo Sagbé (Derrière Rail). Selon des autorités compétentes en charge de l’enquête, la défunte mère avait accouché péniblement dans ledit centre qui en principe n’est pas autorisé de faire un quelconque accouchement.

En effet pour lutter efficacement contre la mortalité, néonatale et périnatale évitables, le ministère a pris, le 23 décembre 2020 l’arrêté N°316/MSHP/CAB. Cet arrêté interdit aux établissements sanitaires privés qui ne disposent pas de blocs opératoires de pratiquer des accouchements.

Le centre ayant violé l'arrêté ministeriel à aussitôt fait l'objet de plusieurs enquêtes des structures du Ministère de la Santé, à savoir : le PNSME, la DDS d’Abobo-Ouest, le service de gynécologie du CHR d’Abobo et la Police Sanitaire.

Si les premiers résultats de l'enquête conduisent à la fermeture immédiate de cette clinique, il est à noter que, selon les responsables du ministère, les enquêtes se poursuivent afin de situer toutes les responsabilités.

L'équipe du ministre Pierre Dimba est à féliciter pour cette action car plus aucune femme ne doit mourir en voulant donner la vie en Côte d'Ivoire.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

clinique couche fermer ministère

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires