Sign in
Download Opera News App

 

 

Nouveau parti: Gbagbo s'énerve !

Dans un communiqué publié sur la page officielle du secrétaire général, Assoa Adou, le jeudi dernier, le président Gbagbo a convoqué les membres du comité élargi de son prochain parti à une rencontre, à son bureau, à Cocody Attoban, hier samedi 11 août. Une rencontre qui s'est tenue vers la fin de l'après-midi, à huit-clos. Rien à filtré. Cependant, les indiscrétions font état de ce que l'ancien pansionnaire de Schvengen aurait tapé du poing sur la table pour ramener tout le monde dans les rangs. Et ce, au regard des clameurs de protestation nées de la publication de la composition des différentes commissions par le secrétaire général, en début de semaine. En effet, selon des sources assez bien introduite dans la maison Gbagbo, ce dernier aurait appelé, sans faux-fuyants, ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette initiative de s'en aller. Il aurait par ailleurs indiqué que le noyau du nouveau parti reste le Front Populaire Ivoirien (FPI), même s'il reste ouvert à toutes les adhésions, pour justifier l'absence de certains cadres très proches de lui, mais qui sont à la tête d'autres formations politiques.

Cette réunion a été également marquée par l'absence de Simone Gbagbo qui, il y a quelques jours, avait exprimé son mécontentement pour le manque de respect dont elle fait l'objet de la part de "ses anciens camarades", dans un communiqué, juste après la publication de la composition des commissions et du comité élargi. Mais notre source soutient qu'il ne s'agit pas d'un boycott, mais qu' elle se serait plutôt excusée, en même temps que Michel Gbagbo, Damana Pikas et bien d'autres. Le professeur Pierre Kipré, rentré de France, aurait participé à cette réunion.

Emmanuel Fofana

Content created and supplied by: Emmanuelfofana (via Opera News )

assoa adou michel gbagbo simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires