Sign in
Download Opera News App

 

 

Milieu agricole ivoirien: Le président Gbagbo a perdu deux grands soutiens. Ce qui lui reste à faire

Photo archives/Le président Laurent Gbagbo profondément touché par la mort de ses deux amis planteurs

Le monde agricole ivoirien qui souffre déjà, ces dix dernières années, de la chute des prix sur le marché international, n'est pas au bout de sa peine. Deux des plus grands noms de l'univers aussi ont tiré leur révérence dans des conditions difficiles. Il s'agit de feu Sansan Kouao, plusieurs fois lauréat de la Coupe nationale du progrès. 

Ce grand producteur du café-cacao, originaire de l'Est de la Côte d'Ivoire, précisément du pays Agni s'est éteint le 30 septembre 2020, dans une totale indifférence au Ghana où il était en exil. Il a été inhumé dans sa ville natale de Niable dans l'Indenie-Djuablin, le 21 février 2021.

 Quelques mois après, c'est l'autre richissime planteur Aka Bleoue Georges, originaire du Sanwi qui, lui aussi a tiré sa révérence. 

Ces deux planteurs étaient de grands soutiens pour le Président Gbagbo et bien d'autres hommes politiques ivoiriens à qui ces richissimes planteurs apportaient leurs soutiens au plan financier. 

Le président Gbagbo qui est rentré d'un long séjour carcéral à la Haye aurait voulu retrouver ses bienfaiteurs dans les mêmes conditions qu'il les avaient laissés afin de construire à nouveau de nouveaux plans de relance du secteur de l'agriculture en Côte d'Ivoire, une fois aux affaires. Malheureusement, le destin en a décidé autrement. 

C'est un homme politique profondément touché moralement qui va se trouver dans l'obligation de se trouver de nouvelles amitiés dans un univers agricole qui ne respire plus vraiment la grande forme comme par le passé.

En effet, le président Gbagbo envisage de créer un nouveau parti politique. Il a donc besoin des hommes de la trempe de ces deux grandes personnalités décédées qui, de leur vivant, ont eu le courage et l'honneur d'apporter des soutiens, de grands soutiens au moment où Laurent Gbagbo en avait besoin. En clair, le monde agricole a constitué un poids dans l'implantation du Front populaire ivoirien (FPI) des annees 90. 

Le monde agricole est une force capitale pour la solidité d'un parti politique. Ne dit-on pas que notre pays repose sur l'agriculture ? Avoir de solides soutiens dans cet univers est un grand pas vers une victoire.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

haye laurent gbagbo président gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires