Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation : la Côte d’Ivoire veut-elle s’inspirer de l’Afrique du Sud d’après apartheid ?

«Le père Michael LAPSLEY, a animé une conférence publique relative à la réconciliation des peuples, le vendredi 22 octobre 2021, dans le cadre des vendredis du CERAP (centre de Recherche et d’Action pour la Paix) sis à cocody mermoz. C’est une initiative de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT) Côte d’Ivoire, en partenariat avec l’Observatoire des lieux de détention (ObsLiD)», rapporte le Service Communication du CERAP.

Qui poursuit en écrivant dans un communiqué de presse que «cette conférence publique était une opportunité de partage d’expérience, de message de paix, de pardon et de réconciliation du prêtre anglican, en raison de l’engagement de Michael LAPSLEY contre l’apartheid. Victime en 1990 d’un attentat au colis piégé commandité par les services secrets d’Afrique du Sud. Cette explosion lui a laissé des séquelles dont la perte de ses deux mains et un œil. Il a eu également plusieurs échanges notamment avec les autorités ivoiriennes, la société civile et divers partenaires, un atelier de guérison des mémoires, une visite à des détenus.»

Présents à cette rencontre, selon le communiqué de presse, Myss Belmonde DOGO, ministre de la solidarité nationale et de la lutte contre la pauvreté, et le père Eric Norbert Abekan, curé de la paroisse Sainte-Famille, de Cocody et secrétaire exécutif national de la commission épiscopale justice, paix et environnement, ont marqué de leurs empreintes le niveau de l'échange.« Il ne faut pas nous laisser abattre, il ne faut pas nous laisser convaincre par la violence. Nous pouvons toujours oser combattre la violence et semer les graines d’amour et de réconciliation, et permettre à ceux qui souffrent en silence de dire ce qu’ils portent comme lourdeur dans la douleur.», a indiqué le père Eric Norbert Abekan,

Selon la ministre Belmonde Dogo, il serait judicieux pour le père Michael LAPSLEY et sa délégation de revenir en Côte d’Ivoire et aider l’ensemble des Ivoiriens à guérir de leur mémoire de 1999 à 2011. «C’est toujours à la veille des élections que les violences surgissent en Côte d’Ivoire, nous devons guérir et apprendre à vivre les élections apaisées, c’est maintenant 2025 se préparent », a-t-elle martelé.

GRO

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

michael lapsley veut-elle

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires