Sign in
Download Opera News App

 

 

Racket en Côte d'Ivoire : Jean Louis Billon apporte son soutien aux transporteurs

Tout État qui se respecte et fait mains et pieds pour avoir bonne presse à l'extérieur de son pays, doit impérativement lutter contre la corruption sous toutes ses formes. Le phénomène du Racket en Côte d'Ivoire et en Afrique de façon générale s'est incrusté considérablement dans notre société et peine malheureusement à avoir un dénouement favorable. En effet, malgré la bonne foi de nos dirigeants en place dans la gestion des affaires publiques et privées du pays, le constat est toujours le même. Et l'un des premiers maillons à être accusés dans la foulée sont nos forces de défense et sécurité, ensuite vient l'administration.

Par ailleurs, dans le secteur du transport en Côte d'Ivoire, la forme de corruption la plus repandue est le racket. Pas un jour ne passe que les travailleurs de ce secteur par la voix de leurs syndicats manifestent et interpellent les autorités publiques et politiques afin qu'ils viennent à leur rescousse.

Le député de Dabakala commune Jean Louis Billon a porté sa voix à leur cause ce jeudi 29 avril. Une bonne partie du tronçon de l'autoroute du nord était paralysée par un cortège de gros camions et de cars de transport en commun.

" Le problème du racket en Côte d'Ivoire est récurrent et intolérable. Face à une situation qui est illégale et qui empiète sur leurs activités, les transporteurs ont décidé de manifester. Une réaction compréhensible", a déclaré Sieur Jean Louis Billon.

Ce pendant, il est important de préciser que dans cette affaire de racket dont souffre le secteur du transport en Côte d'Ivoire, les acteurs même de ce secteur ont une part de responsabilité. Le corrupteur et le corrompu doivent être sévèrement sanctionnés.

N'oubliez pas de nous suivre, liker, commenter et partager nos articles. La reprise de cet article, même partielle, requiert une autorisation formelle du rédacteur. Tout contrevenant répondra de ses actes.

Content created and supplied by: Agbemalet (via Opera News )

Côte d'Ivoire Jean Louis Billon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires