Sign in
Download Opera News App

 

 

La limitation constitutionnelle de l'âge est-elle vraiment antidémocratique ?

Assalé Tiemoko, journaliste et député-maire de Tiassalé, vient de jeter un pavé dans la mare. Il annonce une prochaine révision constitutionnelle pour avril 2022, avec un retour de l'âge limite de 75 ans maximum pour être candidat à la présidentielle en Côte d'Ivoire. Cette annonce d'Assalé Tiemoko a tout l'effet d'un coup de pied dans la fourmilière, tant elle suscite une brusque effervescence dans le débat politique ivoirien. Mais en fait, est-ce vraiment antidémocratique que la limitation de l'âge soit remise dans la Constitution ?

A cette question, certains ivoiriens répondent par oui, sous prétexte que cette disposition exclue certains citoyens de la compétition pour accéder à la magistrature suprême. S'il y a un paramètre dont les tenants de cette thèse ne tiennent pas compte, c'est que la loi n'est pas toujours juste, surtout lorsqu'elle fixe les conditions pour accéder à une chose que tout le monde convoite. Pourquoi serait-il antidémocratique qu'un citoyen de plus de 75 ans soit exclu de la course à la présidentielle ? Qu'en est-il du citoyen de moins de 40 ans qui, lui non plus, n'a pas le droit de concourir ? N'est-ce pas là aussi une exclusion ? Et il va ainsi pour toutes les conditions d'éligibilité à la présidence.

Certains disent aussi que la limitation d'âge est antidémocratique car elle viserait certaines personnes en particulier, ce qui est contre le caractère impersonnel que doit avoir la loi. Mais on peut aussi se demander si la loi est impersonnelle lorsqu'elle saute le verrou de l'âge pour arranger certains citoyens en particulier. Autant une loi ne peut être prise contre un individu, autant elle ne doit non plus être prise pour cet individu.

En conclusion, la limitation d'âge qui était déjà incluse dans la Constitution de 2000 votée à 86% ne devrait offusquer personne, surtout quand on sait que les trois leaders autour desquels tourne ce débat (ne nous voilons pas la face) ont non seulement déjà dirigé ce pays, mais sont tous d'accord qu'à plus de 75 ans on n'est plus apte à gouverner.

KIFAYA-PREMIERVOUS SALUE

Content created and supplied by: KIFAYA-PREMIER (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires