Sign in
Download Opera News App

 

 

Inspection du Travail/ Le syndicat du personnel suspend son mot d'ordre de grève. Ce qui s'est passé

Photo/ Une vue des nouveaux locaux de l'inspection du Travail de Koumassi

Le syndicat national des agents de l'inspection du Travail de Côte d'Ivoire avait déposé un préavis de grève auprès de l'État de Côte d'Ivoire suite à une scène qu'il avait qualifié " d'humiliation " de certains de ses membres exerçant à l'inspection du Travail de Koumassi le mercredi 07 Avril dernier. 

En effet ce jour-là, à en croire certains travailleurs de cette direction, le maire Cisse Bacongo avait ordonné la démolition de leur bureau pendant que les travailleurs étaient en plein boulot, les traitant ainsi comme de vulgaires personnes sur leur lieu de travail.

 Cette situation avait provoqué la colère du personnel qui avait saisi leur syndicat pour protester contre cette façon de traiter ces agents de l'État sur leur lieu de Travail. Le ton était donc monté entre le premier magistrat de la commune de Koumassi et les membres du syndicat.

Du côté de la mairie, des collaborateurs du maire que nous avions approché avaient donné leur version des faits. Selon eux, il ne s'était jamais agi d'humilier des agents de l'État qui exercent sur leur sol, mais plutôt de mieux les installer. Et que cette démolition avait été signifiée au personnel de l'inspection du Travail, des jours avant, afin de leur permettre de regagner les nouveaux locaux construits dans la commune pour leur confort, mais ceux-ci refusaient d'y aller. Le délai de la mise demeure étant expiré, et pour donner une bonne image au grand carrefour de Koumassi où se trouve le bâtiment vétuste de l'inspection du travail, la mairie avait procédé à un "délogement forcé" des agents. Ce qui n'a pas plus à ces derniers. 

Mais depuis lors, suite à des rencontres entre les différentes parties, un terrain d'entente a été trouvé. Et les matériels de bureaux et autres documents administratifs qui avaient été ramassés de force ont été ramenés aux agents afin de leur permettre de se préparer pour leur relocalisation sur leur nouveau site. Le mot d'ordre de grève qui avait donc été lancé a donc été levé par ledit syndicat.

" Ce n'est pas que nous nous opposons à ce départ sur le nouveau site mais c'est la manière qu'on veut nous faire partir de nos bureaux qui ne nous plaît pas. Nous gérons des papiers administratifs et sensibles. Il faut qu'on nous donne le temps de bien les ranger pour ne pas qu'ils se perdent en plein déménagement, et ça va créer des problèmes aux travailleurs. Nos responsables ont eu des rencontres avec le cabinet du maire, et ils se sont entendus. Un accord a été trouvé, et les affaires ont été ramenées" a confié un agent de la direction de cette inspection de Koumassi.

On va donc dire que " tout est bien qui finit bien.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

cisse bacongo côte d'ivoire koumassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires