Sign in
Download Opera News App

 

 

Rétablissement de la dictée et des coefficients au 1er cycle : Mariatou donne les vraies raisons

La traditionnelle réunion de rentrée, la première du genre de Mariatou Koné, nommée ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, en avril 2021 a eu lieu cette année à Bouaké, la capitale du Centre du pays le jeudi 9 septembre 2021. Dans son discours d’orientation, la ministre Mariatou Koné a informé le monde éducatif du rétablissement de la dictée, des coefficients par discipline dès le premier cycle et de l’instauration d’une évaluation annuelle des établissements privés. Selon son explication « les évaluations du passé 2019 relèvent de fortes insuffisances en lecture et en calcul au niveau primaire ».

« Il est indiqué que de très importantes proportions d’élèves en Côte d’Ivoire (66, 9%) ne disposent pas de compétences leur permettant de poursuivre sans difficulté leur apprentissage. Il est aussi mentionné que les élèves ne manifestent pas de compétence suffisante en lecture. La Côte d’Ivoire figure également au rang des pays où les élèves connaissent de très grandes difficultés en mathématiques pouvant exposer à un décrochage scolaire. Seuls 42,1% des élèves ivoiriens ont un niveau jugé suffisant en mathématiques contre par exemple 66,7% pour la Gabon ; 65% pour le Sénégal ; 66,5% pour le Burkina Faso et 60,9% pour le Burundi » a-t-elle insisté, non sans questionner : « Chers membres de la famille éducative ivoirienne, où est notre fierté à occuper un tel rang ?

Où est notre dignité, chers Ivoiriens ? Mesdames et messieurs, les données ci-dessus nous interpellent, interpellent tous les acteurs directs ou indirects de l’école ivoirienne »

 

Tché Bi Tché

[email protected]

 

 

 

 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

lionel messi mariatou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires