Sign in
Download Opera News App

 

 

Ménacé de mort pour ses prises de positions, un fidèle de Soro pose un acte courageux

"Je viens de déposer ma plainte contre l'avatar Soumaila Doumbia qui me menace de mort. L'enquête suit son cours." Confie Mamadou Traoré, ce mardi 30 mars 2021 via sa page Facebook.Pour ce qui est de la genèse de cette histoire, prenez vos tabourets et faites-vous la place ! Cet homme, on va dire, ce bras droit du président de Générations et Peuples Solidaires, est guetté pour ses prises de positions, qui souvent, dérangent ses adversaires car qui dit, El Hadj Traoré dit Soro Kigbafori Guillaume. En fait, pour tous ceux qui le suivent continuellement devraient savoir qu'il est le défenseur numéro 1 de l'ancien président de l'assemblée nationale. Par ses décryptages en passant par ses "contre-attaques" souvent trop crus, cet ancien député sous le pouvoir Gbagbo a su se faire des amis comme des ennemis. 

Parlant des ennemis, il serait difficile de les identifier clairement, car tout se passe sur les réseaux sociaux. Et parfois, via ces canaux, il est apparaît "caillouteux" de remonter jusqu'à la source ; notamment, ceux qui prolifèrent des injures et des menaces de mort puisque, le plus souvent, ce sont des avatars. Donc difficile de remonter jusqu'à eux.

Par ailleurs, cet ami du natif de Kofiplé est loin de mettre cette affaire sous silence, raison pour laquelle, ce jour, il a effectué le déplacement jusque à la police scientifique pour faire valoir ses droits. Sinon, peut-on badiner avec les menaces morts ? En tout cas, le mari de " Diamant noir", comme il appelle affectueusement son épouse, est loin d'être de cette catégorie de personnes...

Content created and supplied by: David225 (via Opera News )

l'avatar soumaila doumbia mamadou traoré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires