Sign in
Download Opera News App

 

 

Le RHDP a vraiment tout géré, calé et bouclé : voici des preuves de cette hégémonie

Dans une récente déclaration lors d'un meeting, feu le Premier ministre Hamed Bakayoko déclarait, en prélude à la présidentielle d'octobre dernier, '' tout est géré, calé et bouclé ''. Cette affirmation de l'ex-premier ministre traverse le temps avec un effet apparent sur la composition des institutions de la République.

En effet, en regardant la nomenclature des différents pouvoirs publics, l'on remarque une hégémonie du parti présidentiel, le RHDP. D'abord, il y a le pouvoir exécutif qui est géré sans partage par le Président Ouattara et son camp dans un gouvernement homogène, unicolore. A la suite de l'exécutif, l'on a le parlement dont les deux chambres sont encore aux mains du pouvoir RHDP : le président de l'assemblée nationale étant Amadou Soumahoro et le sénat présidé par Ahoussou Jeannot.

Il convient de rappeler que la composition du bureau de l'assemblée nationale fait déjà des grincements de dents, car, selon Mabri Toikeusse, ce bureau est déséquilibré vu qu'il est dominé par le RHDP. Or, l'article 6, en son point 2 du règlement de l'assemblée, il est dit que '' le Bureau doit être le reflet de la configuration politique de l’assemblée nationale.''

Quant au pouvoir judiciaire, malgré son statut apolitique, certains estiment que son fonctionnement s'apparente à une justice aux ordres du pouvoir d'Abidjan. L'omniprésence et omnipotence du RHDP, va aussi se signaler à la tête du conseil économique, social, environnemental et culturel par la nomination de M. Aka Aouélé.

De ce constat, l'on peut affirmer que la domination du du RHDP ne souffre d'aucune contestation, confirmant pratiquement l'idée de '' tout est géré, calé et bouclé ''.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

hamed bakayoko déclarait rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires