Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour au pays des caciques du FPI : Ouattara à l'épreuve de la réconciliation nationale

Koné Katinan et Damanan Pickass regagnent la Côte d'Ivoire ce vendredi .Seront ils arretés ou non par la justice ivoirienne ? Le débat enfle .Photo d'archives


Le retour au pays des cadres du FPI après dix (10) années d'exil rentre t-il véritablement dans le cadre du processus de réconciliation nationale en Côte d'Ivoire ? En effet, ce vendredi 30 Avril 2021 six(06) cadres du Front populaire ivoirien(FPI)parmi lesquels se retrouvent deux caciques et célèbres du Parti à la rose . Il s'agit de l'ancien ministre du Budget de Laurent Gbagbo Koné Katinan , et l'ex-president de la jeunesse du FPi Damanan Pickass . Un flou existe toujours sur le cas de Koné Katinan qui a des démêlés avec la justice ivoirienne pour avoir été condamné à 20 ans de prison , doublé d'un mandat d'arrêt international . Quant à Pickass Damanan il n'est pas poursuivi par la justice , mais il avait joué un rôle présumé dans la crise électorale de 2010-2011 . Damanan Pickass avait posé un acte historique inoubliable . Il avait empêché la proclamation des résultats par la Commission électorale indépendante en faisant irruption dans les locaux de la CEI où les résultats étaient entrain d'être proclamés . Il avait arraché et déchiré les documents électoraux à l'agent de la CEI en direct de la télévison nationale .Malgré tout Youssouf Bakayoko le président de la CEI à cette époque avait en définitive proclamé Alassane Ouattara vainqueur de l'élection présidentielle de 2010. La suite on l'a connait . le pays avait basculé dans une grave crise électorale qui a fait officiellement 3000 morts .

La question que nombre d'Ivoiriens et d'observateurs de la vie politique ivoirienne se posent est de savoir si le Chef d'Etat Alassane Ouattara par ricochet la.justice ivoirienne fera table rase de tous ces dossiers liés à la crise ivoirienne ? Et que les cadres du FPI , Koné Katinan et Damanan Pickass ne seront pas inquietés ou arrêtés une fois en Côte d'Ivoire . La question d'une arrestation ou non de Koné Katinan et Damanan Pickass fait débat dans plusieurs milieux en Côte d'Ivoire. Le FPI qui a toujours conditionné la reconciliation nationale par le retour sécurisé des exilés , salue pour sa part " un pas vers la réconciliation nationale " . Souhaitons que le Chef d'Etat Alassane Ouattara voit les choses de la même façon pour la paix et la réconciliation nationale .Pourvu que chacun joue franc jeu .

.

Zatté Albert

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

cei côte d'ivoire fpi laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires