Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat sur NCI / Le représentant de la société civile dresse la sombre situation dans nos hôpitaux

Photos/ Marius Comoe, le représentant de la société civile a présenté la triste situation de nos hôpitaux

Les hôpitaux ivoiriens vont mal. Pour parler comme l'indiquait le thème de l'émission NCI 360°hier dimanche 18 Avril, " les hôpitaux ivoiriens, les grands malades". Une situation qui exige une urgence et des réformes pour sauver notre système sanitaire. 

En effet, pour parler de ce sujet, Ali Diarrassouba a invité un panel de personnalités qui, durant deux bonnes heures, ont fait l'etat des lieux de nos hôpitaux ivoiriens et de son fonctionnement. Au rang des invités, il y avait Marius Comoe qui est le président du Conseil national des fédérations de consommateurs de Côte d'Ivoire. Une organisation de la société civile qui défend les intérêts des populations.

Dans ses interventions très claires et précises, Marius Comoe n'a pas manqué de dénoncer les grands dysfonctionnements qui ont cours dans nos centres hospitaliers. Il a mis l'accent sur la question de l'accueil dans nos hôpitaux. 

A en croire le représentant de la société civile, nos agents de santé, notamment les Sages-femmes qu'il cite nommément sont tout sauf des agents qui doivent sauver des vies. C'est pourquoi il a recommandé une reforme approfondie et totale du système sanitaire ivoirien en apprenant des manières à cette corporation pour l'accueil des patients et la conscientisation des agents sur le rôle qu'ils jouent dans la guérison des malades avant même l'administration des médicaments.

Poursuivant, Marius a également relevé l'attitude paradoxale de nos gouvernants quand ils sont malades. Selon lui, ces décideurs préfèrent aller se faire soigner ailleurs que venir de dans leurs propres hôpitaux. D'où ce grand désintérêt de la situation de nos hôpitaux par ceux-ci :

"Pourquoi les décideurs de ce pays ne se soignent pas dans les hôpitaux de Côte d'Ivoire quand ils sont malade ?" s'interroge-t-il.

Et de poursuivre pour révéler sur le plateau de l'émission que le budget alloué à la santé est complètement insignifiant par rapport aux attentes :

"Le budget du CHU est 10 milliards, 70% vont dans la masse salariale ,seul 1,5% vont dans le maintien des équipements. En Côte d'Ivoire c'est 1 médecin pour 5000 personnes" déplore Marius Comoe.

 On peut le dire, selon beaucoup de téléspectateurs de l'émission, l'invité a traduit les attentes des populations sur le plateau de NCI, tout comme d'autres invités qui n'ont pas aussi manqué de relever les grands maux de nos hôpitaux en Côte d'Ivoire. Tous reconnaissent que des efforts doivent être faits pour sauver la santé de nos hôpitaux.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

NCI 360

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires