Sign in
Download Opera News App

 

 

Sur France 24, voici l'appel de Blé Goudé au pouvoir et son émouvant pardon demandé aux Ivoiriens

 

Au lendemain de son acquittement définitif par la Cour Pénale Internationale (CPI), , avec l'ancien Président Laurent Gbagbo,le mercredi 31 mars 2021, l'ancien ministre de la jeunesse, Charles Blé Gooudé intervenu sur les antennes de la Télévision Française, France 24, dans la soirée du jeudi 1er avril 2021.

A cette occasion, le Général Blé Goudé est revenu sur les nombreuses déboires qu'il a vécues avant d'appeler à tourner cette page :

Ainsi, sur la page Facebook de Silver KB officiel, qui donne l'information, on peut lire :

<< J'ai fait deux ans et demi en exil au Ghana, 14 mois à la DST et 7ans à la Cour Pénale Internationale (CPI). Je pense que j'ai assez payé, je souhaite qu'on puisse tourner cette page.>>

Après cette décision de la CPI, il se fait don avocat et celui de l'ancien Président Laurent Gbagbo, auprès des autorités du pays, afin qu'ils puissent rentrer au pays.

<< Je fais cette demande aux autorités ivoiriennes, de faire un geste en faveur du Président GBAGBO et moi pour que nous puissions rentrer en Côte d'Ivoire auprès des nôtres et des Ivoiriens pour que, nous puissions prendre notre place dans la construction de la Côte d'Ivoire nouvelle.>>

Charles Blé Goudé a saisi l'opportunité que lui offre le media Français, pour adresser devant le monde entier, un message plein d'émotions en demandant pardon aux ivoiriens avant de les inviter à se pardonner les uns et les autres et à se donner la main.

Voici son adresse aux Ivoiriens :

<< Ceux qui se sont sentis blessés par quelques paroles, qui sont sortis de ma bouche, par un acte avéré ou faux, ici devant le monde entier j'aimerais demander pardon à mes frères ivoiriens. 

Le temps est arrivé qu'on se donne la main et qu'on arrête de nous accuser mutuellement.

Je veux qu'on rassemble les Ivoiriens, pardonnons nous les uns les autres.>>

Cette sortie médiatique de l'ancien leader des jeunes patriotiques, au temps du régime de Laurent Gbagbo, qui ressemble à une repentance, cadre avec l'appel à la réconciliation nationale lancée par les autorités d'Abidjan et augure d'un bel esprit et d'un bel avenir pour la Côte d'Ivoire.

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

CPI Cour Pénale Internationale France Ivoiriens

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires