Sign in
Download Opera News App

 

 

La cherté de la vie s'impose aux burkinabè. Une structure annonce l'augmentation de ses produits

Cette période d'insécurité que traverse le Burkina Faso actuellement veut l'emporter dans un gouffre, évidemment si rien n'est fait. Menacés de mort par les terroristes, des paysans abandonnent leur production dans les zones rurales pour s'aventurer en ville. Cette migration forcée va avoir de répercussions sur le coût de la vie, d'où la cherté de la vie.

C'est le cas de la farine qui est passée de 350 000 à 420 000 FCFA la tonne. Suite à cette brusque augmentation, les boulangers vont voir leur activité menacée. Ainsi, pour maintenir le cap et ajuster les choses, ils vont décider d'augmenter le prix de la baguette de pain d'ici le 15 décembre prochain si rien n'est fait. C'est dans un communiqué relayé par Radio Omega ce mardi 30 novembre 2021 que ceux-ci vont se faire entendre :

"... Nous portons à votre connaissance que si aucune solution ou mesure d'atténuation n'ont pu être trouvées afin de soulager le secteur de la boulangerie d'ici mi-décembre 2021, la fédération sera obligée de procéder à une augmentation du prix du pain qui passera de 150 à 200 f," a relayé notre source.

La véritable résolution de ce problème réside dans l'établissement de la sécurité nationale. Ce qui permettra de faciliter les importations de ces produits et bien d'autres pour parvenir à une abondance alimentaire.

Cependant, Chers Lecteurs, que doit faire le gouvernement Burkinabè pour parvenir à cette sécurité nationale ?

Vos avis, chers lecteurs, seront les bienvenus.


N'oubliez pas de vous abonner, "Sourced'eauvive" travaille sans relâche dans le but de vous fournir les informations fraîches et réelles de l'actualité nationale et internationale. 

Content created and supplied by: Sourced'eauvive (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires