Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo-Ouattara : le choix de la France en cas d'élection en 2025, pourrait surprendre les Ivoiriens

La situation politique en Côte d'Ivoire est en train de basculer de façon imprévisible, depuis le retour à Abidjan de l'ex chef d’état, Laurent Gbagbo, le 17 Juin dernier.

Après 3 semaines de présence sur le territoire Ivoirien, le rival d'Alassane Ouattara au second tour de la présidentielle de Novembre 2010, est déjà à l'offensive pour reprendre sa place sur l'échiquier politique, et compétir, pourquoi pas, à l'élection présidentielle de 2025. Tout ce théâtre, les dirigeants Français l'observent scrupuleusement depuis Paris.

Si au bout de la crise électorale du 3ème mandat, l'exécutif Français s'était rangé du côté d'Alassane Ouattara, en reconnaissant sa légitimité à la tête de l'état de Côte d'Ivoire, malgré les circonstances particulièrement controversés dans lesquelles s'est déroulé le scrutin d'Octobre 2020, c'est bien par réalisme politique.

Entre le Conseil National de Transition (CNT) et le régime sortant, il fallait à Macron, opter pour le schéma le moins chaotique. Accompagner une Transition illisible tant dans son organisation structurelle, que dans ses objectifs, paraissait certainement hasardeux pour Paris, qui a préféré faire le choix de la stabilité, en de résolvant après une longue période de flottement, à basculer du côté du président sortant.

En 2025, la France, même en cas de changement de régime, ne devrait pas adopter une autre lecture. Sauf que cette fois, la stabilité pourrait être perçue dans le camp de Laurent Gbagbo et de l'opposition.

L'on voit difficilement l'Élysée, soutenir un 4ème mandat qui présenterait des risques incalculables de subversion face à un candidat blanchi par la justice internationale, et contre qui la moindre erreur politique, pourrait avoir des répercussions fatales sur l'image de la France en Afrique et ailleurs dans le monde.

À moins d'un chamboulement constitutionnel, qui pourrait exclure les 3 grands de la compétition électorale de 2025, la France devrait opérer un choix surprenant à contre-courant de la ligne à laquelle elle a habituée les observateurs de la vie politique Ivoirienne.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

côte d'ivoire france gbagbo-ouattara laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires