Opera News

Opera News App

Promotion de la Paix et de la Sécurité à Port-Bouët

Published 11 days ago - 1 views

Un Expert en Sécurité Communautaire a exhorté  les communautés à s’impliquer davantage.

Table de séance: de gauche à droite, M. N'tayé Aka Victorien, Secrétaire Général du Rasalao-CI, Coordonnateur dudit projet; M. Dembélé Tounka, Conseiller Municipal, Président de la sous-commission sécurité à la mairie de Port-Bouët, représentant M. Le Maire; et M. Adama Wagué, Expert en Sécurité Communautaire, Sous-Directeur de la sécurité à la mairie d'Abobo, Conférencier du jour.

Bien vrai que la commune de Port-Bouët n’ait enregistré de manifestations violentes lors du processus électoral pour la présidentielle du 31 octobre 2020, du fait des actions conjuguées des communautés, des autorités administratives, politiques et militaires locales, Monsieur Adama Wagué, Expert en Sécurité communautaire et Sous-Directeur de la Sécurité à la mairie d’Abobo, a exhorté les différentes communautés à s’impliquer davantage à la promotion de la paix et de la Sécurité. Organisée au mois de décembre 2020 par le Rasalao-Ci, avec l’appui financier de l’Union Européenne à travers l’Ong Coginta, une conférence publique s’est tenue à la salle polyvalente de la mairie de Port-Bouët à Vridi Cité et a porté sur le thème central : « la violence ne passera pas par moi ».

Monsieur Adama Wagué a articulé son exposé autour de trois sous-thèmes à savoir la question de la citoyenneté, la question de la cohésion sociale, et la problématique d’un environnement sécurisé, sans violence et sans arme.

Bien avant de développer ces trois points majeurs, le conférencier a invité les uns et les  autres à un éveil des consciences et a également présenté un contexte national des violences électorales en fonction du thème traité. « A la lumière des violences à répétition depuis le coup d’Etat de décembre 1999, la rébellion armée de 2002, les violences post-électorales de 2010 et celles de 2020, nous avons la responsabilité, fort de notre engagement citoyen, de contribuer à un éveil des consciences face à cette peur qui nous traumatise constamment à l’approche des échéances électorales. Ce thème du jour fait allusion à une crise politique que nous vivons, cette crise politique qui, elle-même est la résultante d’une autre crise plus profonde et endémique, la crise des valeurs démocratiques et des vertus civiques ».

Il a ensuite abordé, le premier point, la question de la citoyenneté. Le conférencier a, d’entrée de jeu, défini la citoyenneté comme étant la qualité de celui qui est citoyen. Pour lui, cette qualité permet à l’individu d’être reconnu comme membre d’une société, d’une communauté, de participer pleinement à la vie publique et de donner à chaque individu le devoir de participer à la construction de la société.

L’expert en Sécurité Communautaire a, de même, indiqué que l’engagement citoyen obéit à des valeurs telles que l’intérêt général, le respect des biens publics et privés et l’intérêt de la communauté. Et c’est à juste titre que le Président Barack Obama a déclaré au Ghana que, L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais de fortes institutions. En ce sens, le conférencier a recommandé comme l’un des principaux devoirs du citoyen le respect des institutions de la République.

En ce qui concerne la question de la cohésion sociale,  le conférencier a souligné que la paix durable dans notre pays passe aussi par le renforcement de la cohésion sociale. C’est pourquoi, il faut promouvoir le vivre ensemble entre des personnes de nationalités ou d’origine ethnique différentes, d’opinions politiques différentes, tout en reconnaissant mutuellement leurs différences culturelles et politiques, de manière intégrée dans la société locale.

Cela doit également intégrer les valeurs telles que l’harmonie entre les personnes, la solidarité, l’union, la coexistence pacifique, l’amour du prochain et la cohabitation sociale.

Dans la commune de Port-Bouët, les femmes sont de véritables vecteurs de cohésion sociale. Elles font preuve d’un dynamisme croissant à travers de nombreuses associations et groupements mis en place. Pour soutenir les actions et pour  rendre davantage dynamiques ces  groupements et associations de femmes, l’Expert en Sécurité Communautaire invite et encourage les autorités locales, notamment les élus, à apporter des appuis techniques, matériels et financiers à celles-ci. « Car l’autonomisation des femmes est une importante source de stabilité, de vivre ensemble et de cohésion sociale dans le foyer, dans la famille, dans la communauté mais aussi dans la commune ». A-t-il relevé.

Le dernier point abordé par le conférencier a été la problématique d’un environnement sécurisé, sans violence et sans armes. Monsieur Adama Wagué a souligné que la commune de Port-Bouët souffre, depuis près d’une décennie, de maux tels que le commerce et la consommation abusive de la drogue et des stupéfiants, la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (Alpc), la violence basée sur le genre, le phénomène des enfants en conflit avec la loi, le phénomène des « Gnambros », les nuisances sonores nocturnes, les braquages et vols de nuits, ainsi que la violence liée à la politique.

Dans cette optique, le conférencier invite, à l’engagement citoyen de chacun et de chacune,  à aller au-delà de sa simple personne pour appréhender l’intérêt commun de la communauté qui doit l’emporter sur l’exclusion, le rejet, la méfiance et la défiance, car c’est notre différence qui fait notre force.

Pour finir, l’Expert Adama Wagué a exhorté les communautés à s’impliquer davantage à la promotion de la paix et de la sécurité à travers le renforcement des liens entre les communautés et les forces de sécurité, la solidarité entre les communautés et surtout leur participation à la co-production de la sécurité aux côtés de forces de sécurité tant en milieu urbain qu’en milieu rural. C’est à ce prix que la commune de Port-Bouët pourra faire face à la montée de l’insécurité et du terrorisme.

Photo 2: Une vue des participants à la conférence publique.

La cérémonie d’ouverture a enregistré deux allocutions ; celle de Monsieur N’taye Aka Victorien, Secrétaire Général du Rasalao-Ci, Coordonnateur dudit projet et celle de Monsieur DEMBELE Tounka, Conseiller municipal et Président de la sous-commission sécurité, Représentant Monsieur le Maire de Port-Bouët.

Monsieur N’tayé Aka Victorien a rappelé les actions menées par sa structure, le Rasalao-Ci, dans le cadre de son projet : « Campagne de sensibilisation de la jeunesse pour des élections sans violence et sans arme en Côte d’Ivoire » qui se déroule dans les communes d’Abobo, de Yopougon et de Port-Bouët. Il a aussi indiqué que la présente conférence publique est une contribution du RASALAO-CI à un climat apaisé, sécurisé, sans violence et sans arme. Et cela passe par la création des cadres d’échanges en vue de renforcer les liens entre communautés elles-mêmes, et surtout entre les communautés et les forces de sécurité ainsi que les autorités locales. Terminant son propos, le Coordonnateur dudit projet, monsieur N’tayé Victorien a, au nom du Rasalao-Ci et ses partenaires, la ComNat-ALPC, l’UE et l’Ong Coginta, invité les participants à des échanges courtois, fructueux et constructifs afin de sortir des recommandations pertinentes pouvant aider à la promotion de la cohésion nationale, à la paix et de la sécurité.

Ouvrant la conférence publique sur le thème : « la violence ne passera pas par moi », Monsieur Dembélé Tounka, le conseiller municipal, Président de la sous-commission sécurité de la mairie de Port-Bouët, a félicité le Rasalao-Ci pour l’initiative qui trouve sa justification au regard du contexte post-électoral tendu et précaire. Ainsi, il a relevé l’attachement du Maire Docteur Emmou Sylvestre à la promotion de la cohésion sociale et de la sécurité mais aussi à la recherche continue d’un environnement de paix dans la Commune aux côtés des autorités administratives, coutumières et sécuritaires et surtout politiques. Enfin, Monsieur Dembélé a encouragé les différentes communautés présentes à restituer les conclusions de cette conférence en leur sein et à œuvrer à la consolidation de la paix et la sécurité dans leur belle cité, Port-Bouët.

Photo 3: Photo de famille de la conférence publique.


Service Com. du Rasalao-Ci

Content created and supplied by: RASALAO-CI (via Opera News )

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Après avoir sauvé l'enfant dans la lagune, voici ce que veut faire Yaya Konaté dans le futur

2 hours ago

1571 🔥

Après avoir sauvé l'enfant dans la lagune, voici ce que veut faire Yaya Konaté dans le futur

Côte d’Ivoire : le Monde entier salut une décision d’Alassane Ouattara

3 hours ago

538 🔥

Côte d’Ivoire : le Monde entier salut une décision d’Alassane Ouattara

Armée ivoirienne : Hommage aux soldats morts au Mali

4 hours ago

31 🔥

Armée ivoirienne : Hommage aux soldats morts au Mali

Affaire "enfant sauvé" : Hassan Hayek à la recherche de Rougeo pour lui apporter un soutien de taille

4 hours ago

46 🔥

Affaire

Promotion de la paix: Djibril Cissé bientôt en Côte d’Ivoire

5 hours ago

7 🔥

Promotion de la paix: Djibril Cissé bientôt  en Côte d’Ivoire

"Un élève menace un éducateur avec une carabine à Ouangolo" : voici ce qui s'est réellement passé

5 hours ago

390 🔥

Législatives 2021/ Voici la liste des ministres qui ne sont pas candidats

6 hours ago

6283 🔥

Législatives 2021/ Voici la liste des ministres qui ne sont pas candidats

Après sa libération, Sidiki Diabate adresse un message fort à son ami et frère feu Dj Arafat

7 hours ago

1246 🔥

Après sa libération, Sidiki Diabate adresse un message fort à son ami et frère feu Dj Arafat

Mali : une délégation ministérielle à Kidal, la première depuis 20 ans

7 hours ago

20 🔥

Mali : une délégation ministérielle à Kidal, la première depuis 20 ans

À 39 ans aujourd’hui, voici le vœu de Konnie Touré : “Trouver un homme à marier“

8 hours ago

96 🔥

À 39 ans aujourd’hui, voici le vœu de Konnie Touré : “Trouver un homme à marier“

COMMENTAIRES