Sign in
Download Opera News App

 

 

Boga Sako " moi je ne peux pas aimer un leader politique outre mesure que la Côte d'Ivoire"

Dans un élément vidéo publié ce 22 août 2021 sur sa page personnelle et sur la page de Jean Bonin.

Le président de la FIDHOP révèle ce qui a provoqué le déclic de sa furia depuis hier(21 août) justifiant sa séparation d'avec l'équipe de (ensemble pour la Démocratie et la souveraineté - EDS).

Dans cette brève déclaration, Boga sako estime qu'il faut sortir du carcan qui frise à prioriser l'homme avant la nation. Car dit-il, les hommes passent, mais la nation reste.

L'on peut se poser la question de savoir pourquoi les idées de Boga sako ont-elles  soudainement changé ?.

Quels sentiments ont dû illuminer le vaillant collaborateur de l'ex chef d'état ?

Quelle haute trahison Gbagbo a dû commettre ?

Et pourtant Boga Sako était l'un de ceux qui se battaient à mort pour la défense des idéaux du FPI, même étant en exil.

À travers cette vidéo, le président de la FIDHOP met en relief de façon intransigeante l'option ultime qui conduit désormais son cœur en ces termes que je cite:

" L'appel que je lance à tous les partisans de quelques bords qu'ils soient. Aimez plus la Côte d'Ivoire que votre parti politique.

Je le répète aimons plus la Côte d'Ivoire que les partis politiques. Laurent Gbagbo est brillant, il est tout ce qu'on veut. On peut l'aimer, mais pas plus que la Côte d'Ivoire.

Moi je ne peux pas aimer un leader plus que la Côte d'Ivoire parce que ce pays, c'est le pays de mes ancêtres, c'est le pays de mes enfants " a t-il martelé.

En clair, si Boga Sako est ainsi illuminé par une fibre patriotique (amour exclusif pour la partie) il est certain désormais que plus rien ne pourra ébranler cet homme pour lequel il ne reste qu'une seule chose qui est digne de sens de vie.

Content created and supplied by: Kraemmanuel (via Opera News )

boga sako côte d'ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires