Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad : après de violents affrontements, les rebelles du FACT ont replié

Tchad : Après de violents affrontements, les rebelles du FACT ont replié de la province du Kanem.

Les affrontements entre rebelles du Front pour l'alternance et la concorde ( FACT) se poursuivent. Ce Samedi après midi jusqu'à la matinée de ce Lundi de violents affrontements ont eu lieu dans la province du Kanem, dans la ville de Nokou à 50 kilomètres de Mao la capitale.

Mahamat Mahadi Ali, le chef de la FACT a évoqué " un repli stratégique" de ses hommes dans une interview accordée à Radio France Internationale (RFI).

"C'était un affrontement d'une rare violence, nous avons opéré un repli tactique vu les circonstances", a confié Mahadi Ali qui se dit entrain de Réfléchir à leurs prochaines actions.

Mahamat Mahadi Ali a indexé la France d'être à l'origine des vols de reconnaissances incessants afin de donner leurs positions et l'armement qu' ils disposent aux forces loyales à Idriss Deby Itno.

"L'aviation française nous survolait jour et nuit (...) ils ont toutes les informations, les déplacements, la nature des armes, le nombre des hommes, le nombre de véhicules. Si ce n'est pas un avantage, qu'est-ce qu'un avantage alors ? C'est une intervention directe",a-t-il indexé avant d'ajouter.

"Elle pourrait appeler les Tchadiens à s'asseoir autour d'une table ronde inclusive, mais elle préfère aider Idriss Deby à se maintenir au pouvoir".

Le Kanem est une province du centre-ouest.

Content created and supplied by: Stratège (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires