Sign in
Download Opera News App

 

 

Vie chère : le Gouvernement fuit les Députés, le ministre du Commerce préfère un One man show

C’est le dimanche 18 juillet 2021, jour non ouvrable, que le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba a choisi pour entretenir, non pas les représentants du peuple à l’Assemblée nationale où il est activement attendu, mais les journalistes ivoiriens pour leur dire ce qu’il souhaiterait voir relayer dans leur média respectif relativement à la grogne contre la cherté de la vie. Les membres du Gouvernement ivoirien fuient tout simplement les débats au Parlement. La preuve !

Souleymane Diarrassouba, Ministre ivoirien du Commerce et de l'Industrie


Le 31 mai 2021, le groupe parlementaire du PDCI-RDA (évoquant l’article 117 de la Constitution) via son président Simon Doho, dans un courrier officiel adressé au président de l’Assemblée nationale, porte à la connaissance de celui-ci « (…) qu’une question avec débat est proposée au gouvernement à l’occasion des travaux de la présente session ordinaire ». Le président du Groupe parlementaire PDCI a précisé que « compte tenu de l’importance et de l’urgence de la problématique pour la vie quotidienne » des populations, il souhaiterait que la question soit inscrite au calendrier des prochains travaux. Après plusieurs autres courriers de relance, le sujet qui tient à cœur aux élus proches du président Henri Konan Bédié est entériné. Les sujets proposés par le PDCI-RDA touchent directement au quotidien des Ivoiriens et sont plus que d’actualité. Il s’agit de « l’électricité », de la « cherté de la vie » et de la « présentation de la stratégie de développement touristique dénommée ‘’sublime Côte d’Ivoire’’ et du plan de relance post-Covid du secteur du tourisme et des loisirs ».

Le président Amadou Soumahoro et d’autres parlementaires du RHDP adhèrent aux propositions des élus du PDCI-RDA. Leurs collègues issus d’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) jugent à leur tour les débats opportuns. Le chronogramme ainsi établi convoquait, le jeudi 17 juin, en plein rationnement d’électricité, le Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie. Le vendredi 18 juin, c’était au tour de son collègue du Commerce et de l’Industrie pour se prononcer sur la cherté de la vie. Le mardi 6 juillet, le Ministre du Tourisme et des Loisirs devait s’expliquer sur le thème retenu par les Parlementaires ivoiriens. Que nenni !

Thomas Camara, Ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie


Transmis au Gouvernement pour le traduire dans les faits, le projet de travaux parlementaires voulu par les Députés du PDCI-RDA et adoubé par le RHDP et EDS, est rejeté du revers de la main. Selon des sources proches des parlementaires, le Premier ministre Patrick Achi n’a pas souhaité « livrer ses collaborateurs dans la fournaise » de l’Assemblée nationale. Là où le PDCI-RDA, depuis quelques semaines, s’est fait l’écho desdits sujets brulants de l’heure en rencontrant les acteurs directs.

Jusqu’à ce jour, plus rien. La « question orale avec débat » envisagé avec les membres du gouvernement à l’Assemblée nationale est désormais relégué aux calendres grecques.           

Ce que dit l’article 117 de la Constitution évoqué par le Groupe parlementaire du PDCI-RDA  

« Les moyens d'information du Parlement à l'égard de l'action gouvernementale sont la question orale, la question écrite, la commission d'enquête et la mission d'évaluation. Pendant la durée de la session ordinaire, une séance par mois est réservée en priorité aux questions des membres de chaque chambre du Parlement et aux réponses du Président de la République. Le Président de la République peut déléguer au Chef du Gouvernement et aux ministres le pouvoir de répondre aux questions des membres du Parlement. En la circonstance, le Parlement peut prendre une résolution pour faire des recommandations au Gouvernement ».

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

henri konan bédié one man show simon doho souleymane diarrassouba vie chère

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires