Sign in
Download Opera News App

 

 

Laurent Gbagbo découvre les ruines de sa résidence pillée par les soldats FRCI

Depuis sa détention à la prison de La Haye, il en avait déjà une idée vague du pillage de sa résidence de Mama. Mais depuis ce dimanche 27 juin 2021, date de son retour sur la terre de ses ancêtres, le président Laurent Gbagbo en sait davantage désormais sur le désastre causé par les soldats FRCI et leurs supplétifs dozo lors de leur passage dans son village en février 2011.

En tout cas, au cours de son bref séjour à Mama en fin de semaine dernière, Laurent Gbagbo a pris la pleine mesure de l'énorme dégât qu'a subi son domicile au moment où celui-ci était sous occupation des vainqueurs de la guerre postelectorale d'avril 2011. Les préjudices engendrés sont énormes. La maison de Laurent Gbagbo a été littéralement pillée par ses adversaires politiques. Plus rien donc ne reste dans cette imposante résidence qui avait accueilli en 2008 le président Blaise Compaoré.

Rappelons que lors de son dernier à Mama, le président Laurent Gbagbo a plutôt passé la nuit dans sa modeste demeure qu'il avait construite au moment où il était encore député de Ouragahio. Cette maison avait également fait l'objet de pillage par les soldats FRCI. Fort heureusement, elle a été réhabilitée et entièrement équipée au lendemain de l'acquittement définitif du président Laurent Gbagbo. Il en est de même du préau qui a subi une couche de peinture.

Et c'est en ces lieux que l'ancien chef d'État ivoirien a reçu le 28 juin dernier pour la première fois après dix ans d'absence, les chefs traditionnels et les cadres de la région du Goh venus lui exprimer leur soutien.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

haye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires