Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: Adama Bictogo, l'autre facette de l'homme

Adama Bictogo, le sulfureux et détergent du RHDP, est aussi pourfendeur et créateur d’emplois en Côte d’ivoire. C’est ce côté-là que nous allons aborder de l’homme d’affaires et non le politique. On critique souvent que les richissimes ivoiriens ne créent pas d’usine et d’emploi pour leurs compatriotes, au-delà de ce qu’on pourra reprocher à Adama Bictogo, il est à la tête d’une holding dénommée : SINEDAI.

Pour ceux qui possèdent un passeport connaissent cette société qui édite ces documents précieux de voyage eh bien, c’est ce monsieur de Adama Bictogo qui en est le patron et qui emploie directement plus de 1000 jeunes et indirectement plusieurs milliers d’autres. Il rentre dans la gamme de ceux que nous recherchons pour encourager et les mettre à la lumière. C’est un acteur de développement.

Si les anglophones participent au développement de leur pays et cela se décrie, il faut encourager les francophones à emboiter leurs pas. Un pays ne peut jamais se développer sans la participation de ses propres hommes d’affaire pour créer des emplois. On a vu pendant les crises que la Côte d’Ivoire a vécues, les conséquences quand les étrangers par mesure de sécurité ont fermé leurs entreprises pour se mettre à l’abri, laissant l’économie du pays dans une situation exsangue et si c’était les nationaux ?

Comment pour un pays, premier producteur de cacao au monde ne puisse pas transformer ses matières premières en produits semi finis ? Autant de richesses que regorge la Côte d’Ivoire, si tous ses fils s’y mettaient, la Côte d’Ivoire ne serait pas à la traine. Il faut encourager les riches ivoiriens à investir dans le pays.

En principe, le président de la république devrait prendre une loi pour protéger tous ces ivoiriens qui désirent intervenir dans l’économie de son pays, peu importe où ils ont eu leur fortune pour les encourager à investir moyennant 1% de leur fortune. Aujourd’hui, pour tous ceux qui suivent l’évolution du pays, savent que le sieur Adama Bictogo est un exemple du genre.

La Côte d’Ivoire a besoin de créateurs d’emploi pour embaucher tous ces milliers de jeunes diplômés en quête d’emploi et dont l’état seul ne peut pas résorber. Le même Bictogo, intervient dans l’immobilier et là encore, ce sont des emplois à tous les niveaux car un dicton dans le secteur confirme, que quand dans un pays l’immobilier va tout va. Il y est.

Adama Bictogo, dont le nom résonne comme une massue dans la tête de certains opposants à cause de sa fameuse maxime "libérez les tabourets", est aussi un grand homme d’affaires et un grand opérateur économique. Pour renforcer le transport lagunaire, il a mis une autre société de transport qui emploie aussi des ivoiriens. Dans le transport urbain et interurbain, on le retrouve là-bas aussi par des taxis, des cars. Il est présent partout. Et si les autres lui emboitaient le pas ?

Aujourd’hui, les libanais sont détenteurs de plus de 90% de l’économie ivoirienne et on connaît les pratiques inhumaines de ceux-là qui paient mal et sont les plus grands animateurs de la corruption à tous les niveaux et cela fragilise l’état. Alors, il faut encourager d’autres ivoiriens à investir se sentant en sécurité et protégés.

Ce n’est pas de l’homme politique que nous relayons ce matin, mais, l’homme d’affaire qui se soucie de ses compatriotes. Que ceux qui ont les moyens se fassent connaître et encourager à investir dans l’économie.

                                                  Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

adama bictogo côte d'ivoire ivoire rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires