Sign in
Download Opera News App

 

 

Prise de distance de Simone Gbagbo : le pari risqué d’une confrontation avec son époux

Dans le camp des pro-Gbagbo, l’absence de Simone Ehivet à la rencontre de ce Samedi 11 Septembre a été ressenti comme un véritable coup de tonnerre. Un mois après le rendez-vous du 09 Août au Palais de la culture d’Abidjan, qui avait réveillé les espoirs d’une réconciliation du couple politique, les dissensions semblent s’approfondir entre l’ex première dame et son époux qui lui a publiquement réclamé le divorce dès son retour en Juin dernier.

 

Depuis son communiqué du 07 Septembre dans lequel elle s’est dite surprise de voir son nom figurer dans le groupe de réflexion élargi pour la constitution du nouveau parti de son époux, l’ancienne députée d’Abobo, prend ouvertement ses distances.

 

La question que beaucoup se posent à présent, c’est celle relative à l’avenir politique de l’ex première dame que l’on imagine difficilement rejoindre le Front Populaire Ivoirien (FPI) d’Affi Nguessan. La perspective d’une aventure en solitaire se précise pour celle qui le 17 Juin dernier, a bravé les écueils pour se rendre à l’accueil de son mari à l’aéroport d’Abidjan. Simone jouit indéniablement d’une estime tangible auprès des bases militantes de l’ex parti au pouvoir qui lui vouent encore un respect inaltérable.

 

Seulement, saura-t-elle s’inscrire durablement dans une posture d’adversité vis-à-vis de son époux qui quoi qu’on dise, demeure le référent idéologique de ces Ivoiriens qui pendant 10 longues années, se sont consacrées à l’attendre et à garder la foi d’une libération certaine de leur mentor ?

 

Si elle se résolvait à se détacher finalement de l’ex chef d’état comme cela se dessine, il lui faudra alors espérer miser sur des erreurs graves que serait amené à commettre Laurent Gbagbo, au risque de se voir dérouter par l’aura de ce dernier.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

camp des pro-gbagbo simone ehivet simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires