Sign in
Download Opera News App

 

 

Réintégré à la Fonction publique, Katinan Koné explique tout : « je n'ai négocié avec personne »

Justin Katinan Koné est de retour en Côte d'Ivoire après un séjour de quelques jours au Burkina Faso. L'homme politique proche de Laurent Gbagbo avait vu sa situation administrative régularisée dans la fonction publique de Côte d'Ivoire. De nombreuses voix s'étaient élevées pour crier au scandale. L'homme politique revient sur cet état de fait et explique comment il a procédé.


Dans la fonction publique, l'abandon de poste se définit comme une absence irrégulière et sans autorisation du fonctionnaire de son poste de travail pour des raisons diverses.

Justin Koné Katinan explique ainsi devant des militants du PPA-CI qu'il n'a pas perdu sa qualité de fonctionnaire et n'était pas dans une situation d'abandon de poste depuis le temps de son exil au Ghana. Il le justifie en ces termes.

« Dans le cadre des accords pour le retour des exilés, le gouvernement ivoirien s'est engagé à faire en sorte que les fonctionnaires qui arrivent puissent reprendre leur fonction. Je ne parle pas de réintégration car nous n'avons jamais été radiés. Et j'ai été candidat aux législatives . Avant de l'être, j'ai fait un document de mise à disponibilité qu'ils m'ont demandé. Ça veut dire qu'ils savent que je suis encore fonctionnaire. J'ai obtenu mon statut de réfugié. Ce qui veut dire que je n'ai pas abandonné mon poste »


Puis, le porte-parole du PPA-CI va expliquer que cette régularisation n'est pas le fruit d'une négociation avec les autorités de l'état comme le laissaient croire certains de ses détracteurs, mais bel et bien une régularisation de sa situation administrative.

Je n'ai négocié avec personne. D'ailleurs , j'ai été dégradé ! J'étais du dernier grade, le grade A7. On me donne un grade plus petit que celui des étudiants que j'ai enseignés à l'ENA. Mais palabre ça là, moi même je sais faire. (...)

Je n'ai négocié avec personne pour être "réintégré" chers amis. J'ai suivi la procédure normale. Si j'avais négocié je ne serais pas dégradé. Aujourd'hui je suis au plus bas niveau. Voilà le document signé depuis le 22 septembre 2021. J'ai fait la demande le 21 février 2021. »

Enfin, Koné Katinan va conclure pour dire que sa situation administrative a été régularisée par les autorités compétentes et ne serait pas liée à une faveur particulière des dirigeants. Il avoue avoir suivi la procédure normale.

« Il s'agit d'une régularisation de la situation administrative et non d'une reintégration. Je suis allé porte par porte pour suivre la procédure. Au lieu de m'insulter, il faut me demander comment j'ai fait »

JMDinfos

Source : MÉDIA LIVE Afrique

Content created and supplied by: JMDinfos (via Opera News )

burkina faso côte d'ivoire justin koné katinan laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires