Sign in
Download Opera News App

 

 

Souvenir : Retour sur la visite historique de Kabila à Castro sur l'île de Cuba

Le 24 juillet 1998, Mzee Laurent-Désiré Kabila est à Cuba, pour une visite officielle.


Se référant aux solidarités révolutionnaires des années 1960, portant la parole du Congo, il demande à Fidel Castro un soutien militaire, et surtout un appui en matière de renseignements. Il convainc également les Cubains d’intercéder en sa faveur auprès des Angolais, avec lesquels les relations se sont quelque peu refroidies.


C'est de Cuba qu'il apprend qu'à Kinshasa son renversement (et même son exécution) est programmé. Il décide alors d’écourter sa visite et rentre par Addis Abeba (en Ethiopie) où il prendra un vol pour Kinshasa.


Il arrive à Kinshasa tôt le 27 juillet, plus tôt que prévu. Là, il se dirige discrètement tout droit vers un quartier populaire où il passe la nuit, loin de la résidence présidentielle. Le même jour, il décide de mettre fin à la "Mission de coopération" des militaires Rwandais en RD Congo.


Le lendemain (28 juillet 1998), Mzee Laurent-Désiré Kabila rappelle de la Chine son fils, Joseph Kabila, qui y était en formation militaire. A son retour au pays, Joseph Kabila est nommé Chef d'État major chargé des opérations des FAC (Forces Armées Congolaises).


Plus tard, l'on saura que Mzee Laurent-Désiré Kabila avait su déjouer un attentat contre lui ce 27 juillet 1998. Il y aurait eu des jeunes gens massés dans une villa près de sa résidence (Le palais de Marbre) dont l'objectif était de le liquider.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires