Sign in
Download Opera News App

 

 

Libération des prisonniers politiques: Ahipeaud Martial et des sociétés civiles préparent un coup

Lors d'une conférence de presse animée par la société civile le lundi 24 Août dernier à Yopougon à l'hotel Assonvon, AGIR pour la démocratie et la paix et Ahipeaud Martial, président de L'UNA-FESCI ont profité de l'occasion pour ébaucher le cas des prisonniers politiques. Le premier Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) et l'Alliance de la société civile prévoient rencontrer le chef de l'Etat pour une possible libération.


Réunis au sein d'une faîtière dénommée AGIR pour la démocratie et la paix (Alliance des Générations Ivoiriennes Républicaines pour la démocratie et la paix), selon Afriksoir.net, la société civile et certains militants de partis politiques souhaitent une rencontre avec le chef d'Etat: « Nous allons rencontrer le Président s’il accepte de nous rencontrer, et nous allons lui demander de libérer les prisonniers politiques. Il faut faire en sorte que la paix revienne dans le pays. »

En effet, présent à cette rencontre, Ahipeaud Martial s'est personnellement engagé pour un dialogue direct avec le Président Ouattara afin d'obtenir la libération des prisonniers politiques. Toujours selon le site d'informations Afriksoir.net, l'ex Secrétaire syndical exprimé son empathie pour Pulcherie Gbalet, récemment arrêtée:« Je connais très bien Pulcherie, c’est une amie. On a beaucoup travaillé ensemble avec Samba David, on a mené le combat contre la Constitution. A cette époque nous avons été non entendu, non visible par le peuple de Côte d’Ivoire ».

PAR BEN TRAORÉ.

Content created and supplied by: Temani (via Opera News )

Afriksoir.net Ahipeaud Martial Etat FESCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires