Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan : "Gbagbo ne crée pas un parti pour que Mamkoul vienne lui faire de l'ombre"

L'ex-journaliste de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) Hermann Aboua, proche du Front populaire ivoirien (FPI) dont il a été membre de la Jeunesse, a lancé un appel à Mamadou Koulibaly, le fondateur de Liberté et démocratie pour la République (Lider), afin qu'il rejoigne le futur parti de Laurent Gbagbo. André Silver Konan ne voit pas les choses de la même manière.

"Je viens vous prier de saisir l'opportunité du nouveau parti politique proposé par le Président Laurent Gbagbo. Vous retrouverez ainsi votre base naturelle et cela vous fera rebondir à coup sûr", a déclaré Hermann Aboua, dans une lettre ouverte adressée à Mamadou Koulibaly.

"Et je crois, tous ceux qui vous ont suivi ou vous ont rejoint n'auront aucun mal à vous suivre à nouveau car je sais que même dans leur détermination pour votre philosophie, ils espèrent tous dans le silence, une occasion pareille qui vous permettra de mieux vous exprimer", a déclaré l'ancien journaliste sur son mur Facebook.

Répondant à cette lettre, le journaliste-écrivain et analyste politique André Silver Konan a pris de contre-pied, la position du journaliste pro-Gbagbo.

"Il ne faut pas s'y méprendre. Laurent Gbagbo ne va pas créer un nouveau parti politique, pour que des personnalités comme Mamadou Koulibaly, ayant une ambition ou un destin présidentiel viennent lui faire de l'ombre", a déclaré ASK.



"Sinon, il aurait simplement demandé à Pascal Affi N'Guessan de lui remettre le FPI, sans avoir à faire si compliqué (donner des instructions à Assoa Adou, sans informer Affi, le recevoir à deux reprises, sans lui dire qu'il est intéressé par le parti, susciter EDS, attendre son retour pour annoncer la création d'un nouveau parti qui aurait pu être créé depuis tout ce temps, etc.) ce qui était pourtant simple", a argumenté le lauréat des deux prix des Awards de la presse numérique.

"Mamadou Koulibaly peut intégrer le futur parti, mais il devra, dans ce cas, renoncer à son ambition. Tous ceux qui embarqueront dans ce parti qui sera la chose du président Laurent Gbagbo, devront donc renoncer à leurs propres schémas et attendre que celui-ci se décide, "un jour" (l'expression est de lui-même) de quitter la politique. Le futur parti sera créé pour une et une seule personne : Laurent Gbagbo, pas Mamadou Koulibaly, ni Simone Gbagbo, encore moins Ahoua Don Mello ou Koné Katinan", a encore confié ASK.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

assoa adou laurent gbagbo pascal affi n'guessan rti hermann aboua silver konan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires