Sign in
Download Opera News App

 

 

Soro, Blé Goudé encore en exil : ce petit "doigt magique" de Ouattara qui peut tout changer

L'ex Maire de la commune du plateau Akossi Benjo, condamné à 20 ans de prison, vient de rentrer au pays, grâce au président de la République Alassane Ouattara. De même pour Laurent Gbagbo, son porte-parole Katinan Koné, tous condamnés à 20 ans de prison, rentrés par le biais d'Alassane Ouattara. 

Vu tout ce que le chef de l'Etat de Côte d'Ivoire a fait pour ces personnalités condamnées à de lourdes peines comme s'il avait un petit "doigt magique", alors ce même petit doigt peut favoriser le retour de tous les exilés politiques ivoiriens, notamment Charles Blé Goudé, le président du Cojep, de Soro Guillaume, l'ex président de l'Assemblée nationale ainsi que ses pairs.

En effet, qu'est-ce qui a pu bien motiver le patron du Rassemblement des Houphouëtistes à débloquer la situation d'un tel au détriment d'un autre ? N'est-ce pas au nom de la réconciliation nationale ? 


N'est-ce pas pour le projet politique "la Côte d'Ivoire solidaire" tant vantée par lui et son équipe de campagne lors de l'élection présidentielle d'octobre 2020 ? Alors, au nom de cette politique, et bien évidemment par sa bonne volonté (parce que rien ne l'y oblige), l'ex figure du FMI peut encore agir.

Et il faudrait qu'il agisse ! Le temps presse. Et plus le temps passe, de nombreux Ivoiriens s'impatientent. N'oublions pas, pour que la réconciliation mérite son nom, chacun doit placer son ego de côté, apprendre à se pardonner mutuellement. Et puis avoir le courage d'avouer ses fautes, car dit-on généralement, " une faute avouée est à moitié pardonnée."


D.Tahé

Content created and supplied by: David225 (via Opera News )

alassane ouattara laurent gbagbo plateau akossi benjo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires