Sign in
Download Opera News App

 

 

CPI: le fils du président ougandais cité dans une plainte pour abus généralisés

Le fils du président ougandais, Muhoozi Kainerugaba, dirige le Commandement des forces spéciales, une unité militaire d'élite accusée d'abus généralisés.

Les avocats agissant pour les victimes d’une vague d’enlèvements et de torture commis par les forces de sécurité en Ouganda ont nommé des commandants militaires de haut rang, dont le fils du Président, dans une plainte devant la Cour pénale internationale.

Les procureurs de la CPI examinent déjà une soumission antérieure du politicien de l'opposition Robert Kyagulanyi, l'ancien chanteur de reggae connu sous le nom de Bobi Wine, décrivant des violations généralisées des droits de l'homme avant les élections présidentielles de janvier.

Le président Yoweri Museveni a revendiqué la victoire lors du vote, qui a été entaché d'allégations de fraude et de la mort d'au moins 50 personnes lors des manifestations. La plupart ont été abattus par les forces de sécurité.

À 76 ans, Museveni est toujours le Commandant en chef, le Capitaine qui dirige l'Ouganda depuis 1986.

Content created and supplied by: Bill_WAB (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires