Sign in
Download Opera News App

 

 

Le ministre Mamadou Touré : "Oui au renouvellement des générations. Mais si les autres refusent..."

La question du renouvellement de la classe politique ivoirienne est depuis un moment le sujet qui défraie la chronique. Si d'aucuns voient en cela une solution qui permettra de mettre fin aux rivalités entre les "trois grands." D'autres cependant, estiment qui le renouvellement de la classe politique ne saurait être la seule solution aux problèmes politiques du pays.

Invité à une émission télé animée par le présentateur Cheick Yvhane, ce lundi 27 septembre, le ministre Mamadou Touré s'est prononcé sur cette question. Il a indiqué qu'au RHDP, un renouvellement de la classe la politique a été déjà impulsé par le président Ouattara. "Le président Ouattara a été le premier à donner le ton. C'est lui qui avait appelé ses pairs à faire comme lui, il avait décidé en mars 2020 de positionner Amadou Gon Coulibaly. Mais il n'a pas été suivi", s'est indigné le ministre Mamadou Touré. 

Toutefois, le ministre Mamadou Touré a fait comprendre que le renouvellement générationnel tant souhaité ne devrait pas être accentué sur le poste présidentiel, mais à tous les niveaux.

Poursuivant, le ministre de la jeunesse a signifié que ce renouvellement générationnel devrait se faire de concert avec les autres formations politiques du pays, notamment le Pdci et le camp Gbagbo.

"Oui au renouvellement des générations. Mais, si les autres refusent (...) alors acceptez qu'on demande à Ouattara d'être candidat. Soit on renouvelle pour tout le monde, soit on ne renouvelle pour personne", a indiqué le ministre de la jeunesse. 

Content created and supplied by: Le-Griot-d'Afrique (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires