Sign in
Download Opera News App

 

 

Constructions illégales. L'État veut mettre de l'ordre et arrête 4 nouvelles mesures.

Photos d'Archives Conseil des Ministres

Les récents effondrements d'immeubles enregistrés en de Côte d'Ivoire et les constructions illégales dans le pays, interpellent les dirigeants du pays.

Et pour cause, le sujet a été débattu en Conseil des Ministre tenu le mercredi 24 mars au.palais présidentiel et présidé par le Président de la République (PR), Alassane Ouattara.

A cette occasion, d'importantes décisions ont été prises. Celles-ci vont l'application de la loi demande toutes sa rigueur par les ministres de la Construction, de la justice et tous les autres ministres concernés, au respect de quatre nouvelles mesures arrêtées par le Conseil, en complément de la loi existante.

Voici à cde propos, le communiqué du Conseil des Ministres sur le sujet.

<< Le Conseil des Ministres a instruit le ministre de la Construction, le Ministre de la justice ainsi que tous les autres ministres concernés, à l'effet de prendre les dispositions idoines pour garantir l'application de la loi dans toute sa rigueur.

En complément des dispositions, le Conseil ba arrêté les mesures suivantes :

L'arrêt et la démolition systématique des constructions illégales.

L'obligation pour tout maître d'ouvrage de souscrire au un contrat d'assurance contre les défauts de construction avant l'exploitation d'un bâtiment.

La délivrance préalable du certificat de construction avant tout raccordement aux circuits de l'eau et de l'électricité.

Le renforcement des procédures d'homologation de cabinets de contrôle et de certification des matériaux de construction.>>


Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

Construction

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires