Sign in
Download Opera News App

 

 

Guéguerre Ahoussou – Brice Kouassi : la meilleure manière pour le RHDP de perdre le pays Baoulé ?

Dans ce qu’il convient d'appeler désormais l’affaire Ahoussou – Brice Kouassi, une certitude se dégage. Cela n'est pas fait pour servir le RHDP.

Ces derniers temps, il a plu au Secrétaire d'État Brice Kouassi d'apporter une réplique aux sorties des 10 puis 12 août 2021 du Président Ahoussou Jeannot. À l’évidence, deux approches s'opposent, notamment dans les rapports que doivent entretenir le RHDP avec le PDCI-RDA. « Le PDCI est devenu un parti dépassé, un fétiche ancien qui va se fragmenter davantage bientôt comme le FPI », croit savoir Ahoussou Jeannot. 

Par contre, le Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l'Administration, chargé de la Modernisation de l'Administration Brice Kouassi, voit les choses autrement. « Nous avons besoin du PDCI, de Bédié et de tous nos frères qui sont restés fidèles à ce parti », martèle-t-il.

L’existence de courants de pensée à l’intérieur d’un même parti est démocratique. Mais dans le cas du RHDP, la guéguerre entre ces deux cadres du V Baoulé est préjudiciable pour le parti au pouvoir. Sur la base du seul constat que le parti d’Alassane Ouattara est en perte de vitesse en pays Baoulé, on comprend que Ahoussou Jeannot et Brice Kouassi auraient pu avoir mieux à faire que de faire naître une crise interne.

Depuis le départ du PDCI-RDA du RHDP en 2018, la bataille pour le maintien de l’électorat du RHDP dans le V Baoulé est devenue plus âpre. Le mot d'ordre du Président Bédié avait ainsi conduit à de faibles taux de participation dans le centre du pays lors des élections présidentielles d’octobre 2020. Ahoussou Jeannot et Brice Kouassi n'avaient pas pu inverser la situation.

Plus récemment, les élections législatives du 06 mars 2021 ont confirmé que le RHDP était en train de prendre du plomb dans l'aile dans le centre du pays. Des ministres du gouvernement sont même tombés dans leurs bastions. Ce sont entre autres Brice Kouassi lui-même dans la circonscription de Didiévi, Molonoubléblé et Tié N'Diekro communes et sous-préfectures, Sidi Touré à Béoumi, Raymonde Goudou à Toumodi, N'Guessan Lataille à Bocanda.

Dans un contexte où ces cadres issus du PDCI-RDA essayent de bâtir la confiance face aux caciques de l'ancien RDR, la bataille qui se joue entre ces deux cadres n'est ni à leur actif, ni à celui du parti au pouvoir. Le RHDP est en train de perdre le centre et les circonscriptions actuelles ne sont pas faites pour faire changer la donne.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alassane ouattara brice kouassi rhdp v baoulé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires