Sign in
Download Opera News App

 

 

Un enfant se promenant pour vendre des balais : "Je veux aller à l'école mais je n'ai pas le choix"


Mardi 20 Avril.

Il est midi moins quand je sors de ma maison du quartier Beugré Mambé de Yopougon. Sur la voie non bitumée qui mène au goudron, j'observe un enfant marchant une cuvette remplie de balais sur la tête. Le soleil est d'aplomb. Nous sommes aujourd'hui mardi, jour d'école. Intriguant. Un gamin de son âge est censé être en train de se faire dispenser le savoir. Je l'approche et l'interroge :


- Bonjour petit. Tu ne vas pas à l'école ?

- Non tonton.

- Et pourquoi tu ne vas pas à l'école ?

- Je vends des balais.

- Tu vends pour qui ?

- Pour ma maman.

- Ta maman fait quoi comme activité. Vend-t-elle aussi des balais ?

- Non, elle ne fait rien. Elle s'assoeit à la maison.

- Et ton père ?

- C'est un manœuvre. Il arrange les routes.

- Il ne t'a pas mis à l'école ?

- Non.

- Et pourquoi ?

- Je ne sais pas.

- Tu vends un balai à combien ?

- À 300 francs.

- On te donne de l'argent quand tu vends ?

- Non, tout est pour ma maman.

- Tu as déjà fait l'école pour arrêter en cours de route ?

- Je ne suis jamais allé à l'école.

- Tu sais lire ou écrire ?

- Non.

- Comment maman s'appelle ?

- Awa.

- Et toi, tu t'appelles comment ? Tu as quel âge.

- Je m'appelle Ousmane. J'ai 12 ans.

- Si on te dit de choisir entre aller à l'école et te promener pour vendre balais, tu vas choisir quoi ?

- Je vais choisir ÉCOLE.


''Je vais choisir école''. Une réponse lâchée par le gamin qui fait de l'effet et qui donne la chair de poule. Pourquoi tant d'enfants sont-ils des marchants ambulants, employés souvent dans d'autres secteurs au lieu d'être inscrits à l'école ? Où est la difficulté d'autant plus qu'on nous dit que les écoles primaires publiques sont gratuites ? À qui la faute ? À l'État, à la société ? Ou aux parents ?


Louis-César BANCÉ

[email protected]

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires